MARIA OZAWA LE JOURNAL HARD D'UNE SUPERSTAR

Bientôt disponible
Pour une icone japonaise du film X
Adulte - 2010 - Japon - 105 MIN - interdit aux moins de 18 ans

Entre séance sado-maso et soumission soft, la splendide Maria Ozawa, star incontestée du porno japonais, se prend au jeu des rapports de force. Un hymne total à son corps de rêve!

Pas encore disponible
1MNavant
2MNaprès
Christophe Lemaire

La sublime Maria Ozawa -  1m62, 48 kgs, 88 cm de tour de poitrine, 58 cm de tour de taille - est aujourd’hui la plus grande star du porno japonais. Du moins celle qui est la plus connue sur le marché international. Née le 8 janvier 1986, elle s’est sculptée un corps de rêve grâce une pratique intensive, selon le site Wikipédia, du  hockey sur gazon ! Débutant dans la vidéo porno en 2005 sous le pseudonyme de « Myabi », elle enchaine une série de gonzos au rythme d’un par mois jusque 2007. Malgré son genre de beauté et son raffinement, Maria Ozawa n’hésite pas ensuite à tourner d’autres pornos nettement plus osé. Notamment sous l’égide de la société Dasdas pour laquelle elle tourne des X très rentre dedans avec simulations de viols, sodomies perverses, bukkake (pour ceux qui connaissent) et  même… je vous laisse imaginer la suite ! Toujours est il qu’entre deux hards trash, la belle Maria tourne aussi des X un peu plus doucereux dont ce Journal hard d’une super star ou elle enchaine quelques  galipettes sexuelles gentiment cochonnes à base de corps huilé, d’amour à trois, de domination légère et de  jonglage de godemichets. Totale ode à son corps de rêve, ce « porn cool » est en fait le 87e opus de la longue saga des Sky Angel,  série de gonzo japonais  mettant en scène les plus belles hardeuses nippones dans les positions sexuelles les plus crues et comportant près de 120 numéros à ce jour.    

Tags

Contexte

Vous aimerez peut-être dans le Pass Illimité

Même casting