Bande Annonce de MASSOUD L'AFGHANDécouvrez la bande Annonce de MASSOUD L'AFGHAN sur FilmoTVhttp:////content.filmotv.fr/elts/programmes/6145/fond/6145_w_500.jpg
Christophe de Ponfilly
Ahmad Shah MassoudChristophe de PonfillyMerabuddine

MASSOUD L'AFGHAN

89 mn

Note de SensCritique :

7.9 / 10
voir la bande annonce

Réalisateur : Christophe de Ponfilly.

Casting : Ahmad Shah Massoud, Christophe de Ponfilly. Merabuddine

Synopsis : A la fin des années 1990, le documentariste Christophe de Ponfilly a voulu filmer à nouveau le commandant Massoud, figure centrale de la rébellion moudjahidine contre les Russes, puis les talibans, que le cinéaste avait déjà évoqué dans plusieurs de ses précédents documentaires. De Ponfilly mélange ses anciennes images de cet homme, et des entretiens plus récents, afin de dresser un portrait le plus complet possible d’un chef militaire qui se bat alors depuis plus de deux décennies et est, lors du tournage, dans une situation plus désespérée que jamais.

Musique : Anita Vallejo.
Pays : France
Tags : Documentaire, Guerre / Western, C'est désert, Tout est vrai, Des militaires.

à partir de

9.99
voir ce film

Pour le documentariste Christophe de Ponfilly, Massoud l’Afghan peut être considéré comme l’œuvre d’une vie. C’est en tout cas l’aboutissement d’un trajet entamé, au moment de la sortie du film, il y a plus de vingt ans.

En effet, c’est à la fin des années 70 que le cinéaste, alors jeune journaliste, s'est rendu en Afghanistan afin de suivre la lutte armée des moudjahidin, ces guerriers qui avaient décidé de s’opposer à l’armée considérée à cette époque la plus puissante du monde, l’Armée rouge de l’Union soviétique. Le réalisateur tombe amoureux, selon ses propres mots, de ce peuple d’une bravoure extraordinaire. Il tombe également en admiration devant un jeune chef charismatique qui tente d’unir les rebelles : Massoud, que De Ponfilly n’hésite alors pas à présenter comme un croisement entre Bob Dylan et le Che.

Lorsqu’il réalise Massoud l’Afghan, portrait du commandant qui mélange anciennes images et entretiens plus récents, la situation de celui-ci est presque désespérée. Lorsque le film finit par sortir, Massoud est encerclé par les talibans. Pour De Ponfilly, ce film est une bouteille à la mer, une tentative, à travers le portrait d’un héros digne d’admiration, de sensibiliser la communauté internationale à une cause qui, à cette époque, intéresse bien peu de monde.

Il est une critique facile à faire envers Massoud l’Afghan, et plusieurs spécialistes de l’Afghanistan ne s’en sont pas privés : le film dresserait un portrait beaucoup trop glorieux d’un homme très ambitieux et plus complexe que la version idéalisé de De Ponfilly. Il y a probablement du vrai là-dedans, car le cinéaste admet que son objectif était de créer un héros, de donner un exemple, une figure noble à un monde, et une jeunesse, qui allait bientôt sombrer dans l’ère Ben Laden.

L’énigme que constitue Massoud est au cœur du film et celui-ci, en déroulant à la fois le parcours du commandant et son présent de 97, tente de l’éclairer. Le fil rouge du long métrage est tissé par ces longues années de guerre traversées par Massoud. C’est de cela dont voulait parler avec lui le réalisateur, et plus précisément de tous ses proches disparus au cours de ces (presque) vingt ans de batailles. Mais, comme l’avoue De Ponfilly, c’était naïf de sa part, et c’était mal connaître la mentalité du pays. Les Afghans pleurent chez eux, en privé, mais ne parlent en aucun cas en public de leur peine. Malgré ses efforts pour pousser Massoud à parler de ses regrets ou de ses compagnons disparus, ce dernier reste donc de marbre, presque étonné par les questions du documentariste.

Massoud l’Afghan ne raconte pas que l’histoire du commandant ; c’est aussi celle du réalisateur. De Ponfilly se considère en effet comme un artiste résistant ; résistant du cinéma du réel, d’un art capable de changer le monde et de forcer les gens à regarder des vérités souvent inconfortables. C’est la raison pour laquelle il s’adresse, pour la première fois de sa carrière, directement au spectateur, en voix off, pour souligner sa propre place, son propre combat au cœur de celui de Massoud et de son armée. Massoud l’Afghan a pris une autre dimension quelques années après sa sortie, lorsque son héros fut assassiné, trois jours avant l’attaque du World Trade Center. Deux événements très probablement liés, Massoud avait d’ailleurs alerté les Etats Unis à propos d’une probable attaque terroriste de grande envergure. Le commandant Massoud est désormais officiellement, dans son pays, un héros national.

Commandant du Nord

La télévision et son souvent très “mauvais” vocabulaire, souhaite rendre percutante à défaut d'intéressante, telle ou telle émission, mais ne fait que cacher la platitude et parfois même la dangerosité du propos - que l'on constate, aujourd'hui régulièrement, sur ...

Lire la suite
8
limma

La passion de Christophe de Ponfilly

De Ponfilly ne s'est pas contenté d'aborder le commandant Massoud de manière impersonnelle, distante ou froide. Il s'est impliqué et a partagé ses sentiments a tel point qu'il partage la vedette de ce documentaire avec Massoud. Bien sûr, ce dernier est charismatique, abordable, ...

Lire la suite
7
Oldri
le contexte
  • Egalement interprété par
  • Pas si éloigné
    En revenant sur l'histoire vraie de Wilson, l'élu de Washington qui a le plus participé aux guerres d'Afghanistan, Mike Nichols livre le versant américain, hollywoodien mais indispensable afin de comprendre la tragédie de ce pays, ainsi que celle de Massoud.
  • Egalement realisé par
    Christophe de Ponfilly
  • Dans le même genre
    Dans un registre différent, celui de la fiction spectaculaire, Besson tente lui aussi de dresser le portrait d'une figure politique contemporaine résistante et héroïque.
A voir également
Affiche du film DU SANG ET DES LARMES

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film QUAND LES AIGLES ATTAQUENT

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film LA DERNIÈRE PISTE

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film LA BANDERA
Inclus danspassillimite
 
En image
FilmoTV vous recommande
Affiche du film BASTILLE DAY

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film APPRENTICE

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film IRREPROCHABLE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film SUICIDE SQUAD

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film GENIUS

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film INSAISISSABLES 2

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés