MAUVAIS SANG

Bientôt disponible
Parce qu'une nouvelle fois, Denis Lavant s'y prénomme Alex, le vrai prénom de Carax,pseudo de Dupont
Drame - 1986 - France - 116 MIN - Tous publics
Un virus tue ceux qui font l’amour sans amour. Alex, un jeune pickpocket, est engagé pour voler ce virus à une bande rivale, mais il tombe fou amoureux de la jeune épouse d’un de ses commanditaires.
1 min avant1 min avant
Les avis surSens Critique
Sylvain Angiboust

La mort mystérieuse de son père dévaste Alex, qui abandonne Lise, sa fiancée. Hans et Marc, deux criminels amis de son père, et convaincus qu’il a été assassiné, ont besoin des talents de voleur d’Alex. Il doit dérober la souche d’une maladie qui tue ceux et celles qui font l’amour sans être amoureux.

Alex, Hans et Marc préparent leur coup pendant que Paris est frappé par une vague de chaleur, causée par le passage de la comète de Halley.

Dès qu’il voit pour la première fois Anna, la jeune épouse de Marc, Alex en tombe éperdument amoureux.

Réalisé par

7.6 / 10
7.6 / 10

Le contexte

Histoire d'amour, film criminel, errance urbaine... Le film de Wong Kar-wai partage avec celui de Léos Carax une même étrangeté poétique.

Leos Carax

Le mystérieux virus d'amour de Mauvais sang ressemble fort au sida qui a emporté Cyril Collard. Et les deux films sont animés par l'énergie du désespoir.

TROIS COULEURS: BLEU