MES FUNÉRAILLES À BERLIN

Bientôt disponible
Parce que le film est le 2ème Harry Palmer, avec le producteur de James Bond et tourné à Berlin
Policier / Suspense - 1966 - Royaume-Uni|Etats-Unis d'Amérique - 98 MIN - Tous publics
Harry Palmer, un agent de l'Intelligence Service, est chargé d'une nouvelle mission. Il doit aider le colonel russe Stok à passer à l'Ouest. Celui-ci est un déserteur qui a contacté les services secrets britanniques et demandé leur aide. Palmer s'exécute, mais s'interroge au sujet de Stok...
1 min avant1 min avant
2 min après2 min après
Les avis surSens Critique
Laurent Bourdon
Laurent Bourdon
CHRONIQUEUR

Heureux coproducteur des trois premières aventures de James Bond, Harry Saltzman n’était pas du genre à laisser à d’autres l’idée d’en produire une parodie. Il le fit donc, lui-même, dès 1965, avec Ipcress danger immédiat, dont le succès donna naissance, l’année suivante, à Mes funérailles à Berlin. Une troisième et dernière aventure, intitulée Un cerveau d’un milliard de dollars, sortira encore, un an plus tard.

Ces trois films mettent en scène un agent secret britannique pas très adroit et sans gadget, la parfaite antithèse de 007. Nommé Harry Palmer, il s’agit d’un ancien détenu de droit commun, sans envergure ni idéal, mal payé et mal noté par ses supérieurs. Dans Mes funérailles à Berlin, il est envoyé de l’autre côté du Rideau de fer, afin d’exfiltrer vers l’Ouest le Colonel Stok, redoutable officier du KGB justement chargé de la protection du mur. Trahison, coup tordu, règlements de comptes, agent double, voire triple : le pauvre Harry Palmer n’est pas au bout de ses peines !

Sous la direction de Guy Hamilton, qui venait de réaliser Goldfinger, vous allez reconnaître, dans ce rôle qui le rendit célèbre à 32 ans, Michael Caine, dont Jean de Baroncelli du Monde, dira que c’est son talent « et la relative originalité du personnage qu’il incarne », qui font la saveur de ce film. « Humour, flegme et scope couleur, tout y est », annonçaient de leurs côtés les Cahiers du cinéma !

Réalisé par

6.3 / 10
Le contexte

Michael Caine

Cryogénisé dans le Londres des années 60, Austin Powers reprend ses fonctions d’agent secret pour combattre le Docteur Denfer !...

Guy Hamilton

Autre parodie de James Bond, multi-incarné par Peter Sellers, David Niven et même Woody Allen !

LE LIMIER (1972)

VOUS AIMEREZ PEUT-ETRE DANS LE PASS