PRIMA DELLA RIVOLUZIONE

Bientôt disponible
Parce que le titre du 2ème film de Bertolucci renvoie à une phrase (traduite) de Talleyrand.
Drame - 1968 - Italie - 107 MIN - Tous publics

Fabrizio est membre de la bourgeoisie de Parme mais il milite au Parti Communiste italien. Il a bien du mal à concilier sa vie aisée et ses idées marxistes. Arrive Gina, la tante de Fabrizio, avec laquelle il a une aventure.

6.7 / 10
6.7 / 10
1 min avant1 min avant
Les avis surSens Critique
Sylvain Angiboust

Fabrizio est membre de la bourgeoisie de Parme mais il milite au Parti Communiste italien. Il a bien du mal à concilier sa vie aisée et ses idées marxistes. Pour marquer le coup, le jeune homme rompt ses fiançailles avec Clelia, une fille de bonne famille.

Fabrizio milite avec l’instituteur Cesare et Agostino, un garçon qui s’est enfui de chez ses parents. Fabrizio ne peut pas héberger Agostino car sa tante Gina, qui vient de Milan, vient de s’installer chez lui. Gina est au bord de la dépression.

La tante et ne neveu entament alors une relation amoureuse.

 
Dans le même genre vous pouvez trouver LES POINGS DANS LES POCHES (Compatriote de Bernardo Bertolucci, Marco Bellochio fait lui-aussi voler en éclat les valeurs familiales. Leurs films sont considérés comme précurseurs de Mai 68.) ou encore LA CHARTREUSE DE PARME (Parce que le roman de Stendhal (adapté ici par Christian-Jaque, avec Gérard Philipe) a inspiré Bernardo Bertolucci pour son film.).

Réalisé par