PROPHECY 2

Bientôt disponible
Fantastique / Horreur - 1998 - Etats-Unis - 76 MIN - interdit aux moins de 10 ans
Lucifer renvoie l’archange Gabriel sur Terre pour qu’il empêche la naissance d’un enfant né d’un ange et une mortelle, Valerie. Bien qu’il n’apprécie pas vraiment les humains, Gabriel se fait aider par Izzy, une adolescente qui vient de se suicider pour lancer à la poursuite de l’ange Danyael qui vit avec Valerie et est prêt à tout pour la protéger.

Réalisé par

4.5 / 10
1MNavant
2MNaprès
Caroline Vié
Caroline Vié
CHRONIQUEUR
On prend les mêmes (ou presque) et on recommence trois ans plus tard ! Christopher Walken retrouve le rôle de l’archange Gabriel qu’il avait créé en 1995 pour Prophecy de Gregory Widen. Elias Koteas s’est fait, en revanche remplacer par Bruce Abbott, l’un des héros de Re-Animator, pour le personnage du moine Thomas Daggett. Après le succès du premier film, le producteur Joel Soisson a acheté les droits des personnages pour poursuivre leurs aventures.  Il connaissait bien leur univers car il avait participé à la production du premier volet.. Cet artisan prolifique s’était fait une spécialité des suites en produisant celles de Maniac Cop, Highlander et Hellraiser. Il a confié la réalisation à Greg Spence qui venait de signer pour lui le quatrième volet des Enfants du maïs inspiré d’une nouvelle de Stephen King. Ce dernier a engagé la toute jeune Brittany Murphy que se fera ensuite remarquer dans Sin City de Robert Rodriguez et Frank Miller. Jennifer Beals, la star de Flashdance d’Adrian Lyne et Eric Roberts, le frère de Julia, font également partie de la distribution. Les amoureux de cinéma d’horreur pourront aussi reconnaître Tom Towles, complice du maniaque d’Henry, portrait d’un tueur en série de John McNaughton, dans un petit rôle de policier. Les amateurs de musique pop trouveront un aspect  familier au monastère du film et ce sera bien normal puisqu’il s’agit du bâtiment qui est également représenté sur la pochette d’Hotel California du groupe Eagles.
Contexte

Greg Spence

KING OF NEW YORK D'ABEL FERRARA

Vous aimerez peut-être dans le Pass Illimité