RACHMANINOV

À partir de 2.99 €
C’est une fresque historique et musicale ambitieuse.
Drame - 2014 - Luxembourg - 94 MIN - VO - Tous publics
De son enfance dans la Russie du début du 20e siècle à ses derniers jours en Californie, l'itinéraire tumultueux et baigné d'une sourde de mélancolie du légendaire pianiste compositeur Serguei Rachmaninov. Une personnalité trouble, propice aux excès et dont l’exil en Amérique et sa course à la gloire se révèleront de cruels obstacles à la créativité.
 

Réalisé par

5.1 / 10
1MNavant
2MNaprès
Philippe Guedj
Philippe Guedj
CHRONIQUEUR

Cinéaste russe remarqué sur la scène internationale avec Taxi Blues en 1990, Pavel Lounguine signe avec Rachmaninov une biographie atypique du pianiste compositeur russe, émigré aux Etats-Unis après la révolution d’octobre. Ne vous attendez donc pas à un biopic classique et linéaire comme ont coutume d’en trousser les américains. 

Dans la longue tradition d’un genre qui remonte en Russie au Chapaev des frères Vassiliev jusqu’au Andrei Rublev de Tarkovski en passant par le Alexandre Nevski d’Eisenstein, Rachmaninov joue une partition déstructurée misant sur l’ambiance, l’ellipse et les symboles plus que la narration. Dans le film, l’action opère des allers-retours fréquents entre la jeunesse du pianiste dans la Russie pré-bolchevique et ses dernières années aux Etats-Unis, où il mourra en 1943 à Beverly Hills, à presque 70 ans. 

Sous cette forme en zig-zag, Lounguine serpente à travers plusieurs épisodes-clés de la vie de l’artiste : l’échec de sa première symphonie, ses tourments le poussant à tenter une psychothérapie, son mariage avec sa cousine Natalia, sa grande tournée américaine dans les années 20 ou encore son enfance dans la maison familiale aux lilas blancs (Lilas est le titre original du film et aussi d’un morceau du pianiste)… Jusqu’à ce qu’un carton final brouille définitivement les pistes en nous affirmant que… oups, j’ai failli vous spoiler la fin. Allez, musique...

FILMOTV vous recommande

Même réal

Pas si éloigné

Contexte

Parce que, comme Rachmaninov, Charlie Parker était un visionnaire dans sa spécialité musicale.

Pavel Lounguine

Il s'agit d'une autre biographie d'un génie musical qui marquera l'Histoire des arts à tout jamais, touché dés l'enfance par l'inspiration et la virtuosité mais au parcours criblé d'errances et d'excès.

BATTLE OF HONOR, LA BATAILLE DE BREST-LITOVSK

Vous aimerez peut-être dans le Pass Illimité

Pas si éloigné