Bande Annonce de Sri Lanka National Handball TeamDécouvrez la bande Annonce de Sri Lanka National Handball Team sur FilmoTVhttp:////content.filmotv.fr/elts/programmes/1583/fond/1583_w_500.jpg
Uberto Pasolini
Dharmapriya DiasGihan de ChickeraDayadewa EdirisingheDharshan DharmarajMahendra PereraMalini FonsekaNamal JayasingheSujeewa Priyalal

Sri Lanka National Handball Team

103 mn
voir la bande annonce

Réalisateur : Uberto Pasolini.

Casting : Dharmapriya Dias, Gihan de Chickera, Dayadewa Edirisinghe, Dharshan Dharmaraj, Mahendra Perera, Malini Fonseka, Namal Jayasinghe. Sujeewa Priyalal

Synopsis : Deux jeunes sri-lankais cherchent en vain à obtenir des autorités de leur pays un visa pour l'étranger. Au fil des rencontres, l'idée va alors germer d'organiser une vaste mystification en créant de toutes pièces une fausse équipe nationale de handball en route pour l'Allemagne. Une fois sur place, on fait un peu de sport et on prend surtout la poudre d'escampette vers un avenir que l'on espère meilleur.

Scénario : Gihan de Chickera, Uberto Pasolini.
Musique : Stephen Warbeck.
Pays : Sri Lanka

à partir de

7.99
voir ce film

A l’origine de ce film, une histoire rigoureusement vraie et proprement incroyable. En septembre 2004, 23 personnes se font passer pour l’équipe nationale de Handball du Sri Lanka laquelle n’a jamais existé ! Bernant les douanes et les milieux sportifs, ces migrants se volatilisèrent littéralement sur le sol européen après avoir disputé quelques matches. Ils laissèrent pour seule trace tangible de leur passage et surtout de leur formidable coup de poker un petit mot sur lequel était écrit : « On aime l’Allemagne. Merci pour tout. ». C’est le cinéaste Uberto Pasolini, neveu de Luchino Visconti et heureux producteur du film « The Full Monty » qui décida de porter à l’écran ce scénario inimaginable qu’il a coécrit avec Ruwanthie De Chickera, elle-même dramaturge et metteuse en scène sri-lankaise. Tout le début du film est ainsi consacré aux tentatives désespérées de deux jeunes hommes sri-lankais pour obtenir un visa pour l’Allemagne. Et c’est évidemment le hasard qui les mettra ensuite sur le chemin de cette mystification sportive aux allures de blague de collégiens. Pour rester dans une veine naturaliste et coller à la réalité de l’histoire, Pasolini a choisi essentiellement des acteurs non-professionnels dont la diversité culturelle, ethnique et religieuse reflète celui de la société sri-lankaise caractérisée par d’importants mélanges. La farce prend alors des allures quasi sociologiques…

 

Au delà de l’anecdote savoureuse, c’est évidemment le thème de l’immigration qui a retenu l’attention d’Uberto Pasolini lequel a vu dans cette histoire attrayante le moyen d’évoquer un sujet grave et brûlant aux conséquences et aux réalités souvent dramatiques. Fuir leur pays pour un éventuel Eldorado européen, telle est bien en effet la motivation principale de ces faux sportifs vrais candidats à l’immigration définitive. Tous rêvent d’une vie meilleure. Uberto Pasolini le déclarait explicitement lors de la sortie du film en salles : « Mon souhait est d’attaquer les politiques d’immigration de l’Occident d’une façon non didactique et humoristique. La reconnaissance progressive en Occident de la nécessité d’offrir un asile aux réfugiés s’est accompagnée d’une diabolisation croissante de ceux qui souhaitent entrer en Occident dans le seul but d’améliorer leurs vies. » Et d’ajouter : « Le film, inspiré de faits réels qui nous permettent d’aborder le sujet avec humour, veut rappeler au public la situation désespérée de beaucoup de ses clandestins que nous voyons dans nos rues et qui arrivent chez nous, non avec le désir de vivre à nos crochets de notre générosité mais bien avec celui de subvenir aux besoins de ceux qu’ils ont été forcés de laisser derrière eux. » Et par un effet de miroir saisissant, la réalité a de nouveau submergé le film. Alors que toute l’équipe du film était en Allemagne pour deux semaines de tournage, l’un des acteurs sri-lankais non professionnels s’est évaporé dans la nature, préférant ne pas rentrer dans son pays et choisissant l’immigration. Ou comment la réalité dépasse toujours et encore la fiction, au cinéma comme ailleurs.

 
A voir également
Affiche du film Sin Nombre

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film MA MÈRE ET MON PÈRE (ANNEM VE BABAM)

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés
 
En image
FilmoTV vous recommande
Affiche du film THE CIRCLE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film MISSION PAYS BASQUE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film BLEEDER

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film HANGMAN

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film MOI, MOCHE ET MÉCHANT 3

à partir de

4.99
 
Affiche du film LA LA LAND

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés