THE CONNECTION

Bientôt disponible
Parce que le film (américain) dans lequel on entendait 7 fois le mot"shit" eut beaucoup de mal pour son visa
Drame - 1962 - Etats-Unis d'Amérique - 99 MIN - Tous publics
Dans un appartement new-yorkais, des musiciens de jazz et des drogués attendant l'arrivée de leur dealer. Un documentariste leur donne de l'argent pour qu'ils acceptent de se laisser filmer.

Réalisé par

6.9 / 10
1 min avant1 min avant
Sylvain Angiboust
Sylvain Angiboust
CHRONIQUEUR

Un appartement dans un quartier pauvre de New-York. Sont réunis là un quatuor de jazz et plusieurs toxicomanes. Tous attendent leur dealer, qui doit livrer à chacun sa dose d’héroïne.

Pour combler le manque, les drogués tentent de s’occuper : ils discutent, jouent aux cartes, se disputent et acceptent même d’être filmés par Jim Dunn, un jeune réalisateur de documentaire. À la recherche d’images chocs, Dunn a payé à Leach, le propriétaire de l’appartement, pour rencontrer ses compagnons d’infortune.

Tags

Le contexte

Warren Finnerty

Cette comédie noire qui révéla Benoît Poelvoorde a un dispositif proche de celui de "The Connection": derrière sa caméra, le réalisateur discute avec ses personnages.

Shirley Clarke

Pour retrouver l'ambiance sordide des squats de drogués et admirer une fois encore le talent d'Al Pacino, alors à ses débuts.

EASY RIDER