THE EYE 2

Bientôt disponible
Fantastique / Horreur - 2005 - HongKong | Thaïlande - 80 MIN - interdit aux moins de 10 ans

Alors que son petit copain Sam vient de la quitter, Joey, une jeune et jolie jeune fille, tente de mettre fin à ses jours dans un hôtel de Bangkok. Quand elle se réveille à l’hôpital, elle réalise son erreur et souhaite vite reprendre goût à la vie. Surtout quand elle se rend compte qu’elle est enceinte.

Mais sa tentative de suicide semble lui avoir laissé de graves séquelles psychologiques : elle commence à avoir des visions et à voir des revenants. Très vite, Joey se rend compte qu’il ne s’agit pas d’illusions, mais qu’elle développe un terrible pouvoir : celui d’entrer en contact avec les esprits des morts.  

 

4.9 / 10
1 min avant1 min avant
2 min après2 min après
Les avis surSens Critique
Yves Montmayeur
Yves Montmayeur
CHRONIQUEUR

Dans le film The Eye, premier du nom, une femme aveugle de naissance se faisait greffer une nouvelle cornée. Alors qu’elle retrouvait ainsi la vue, des esprits apparaissaient tout autour d’elle, qu’elle seule semblait pouvoir voir.

Ici, dans The Eye 2, Renaissances, il s’agit d’ une jolie jeune fille qui, abandonnée par son fiancé rate sa tentative de suicide dans un hotel de Bangkok.

En même temps qu’elle se découvre enceinte de son ami, elle  se voit dotée d'un nouveau et terrible pouvoir : celui de remarquer la presence des spectres à tous les coins de rue.

The Eye 2 est donc en apparence une histoire classique de fantômes, mais qui s’engage subitement dans une direction plus originale et intéressante que prevue.

Le film détournant alors ses filets d’angoisse vers un théme plus paranoïaque, celui d’une jeune femme enceinte qui crée une véritable psychose autour de sa grossesse.

Le développement de la dimension fantastique – à savoir l’intervention des fantômes – est ainsi habilement mis en parallèle avec la progression de cette grossesse.

L’intention du film des frères Pang est donc moins de faire peur, que de distiller une impression de malaise existentiel.

Le regard de l’autre, du voisin ou d’un simple passant se muant en force malfaisante.

On sent que comme pour le premier volet de la série, les frères Pang se sont intéressés à l’aversion que leurs personnages ressentent à l’égard de notre monde réel, ceux-ci préférant se laisser glisser dans un monde fictionnel, et affronter un univers fantastique peuplé de revenants plutôt que d’accepter de vivre parmi leurs semblables ou de donner la vie.

De sacrés misanthropes, ces frères Pang !

Mais pour notre plus grand bonheur de spectateurs !

Le contexte

Oxide Pang Chun

MILLENNIUM MAMBO

VOUS AIMEREZ PEUT-ETRE DANS LE PASS