TOKYO GRAND GUIGNOL

Bientôt disponible
Parce que né d'un crowdfunding, le film est bien un projet japonais filmé par quatre Français.
Fantastique / Horreur - 2015 - France|Japon - 114 MIN - interdit aux moins de 12 ans

Quatre histoires d’horreur situées dans la capitale japonaise. La nuit, d’étranges évènements se produisent et l’on croise des fantômes, des yakuzas, un chien-garou, des prostituées sadomaso et une mystérieuse boîte.

6.5 / 10
6.5 / 10
1 min avant1 min avant
Les avis surSens Critique
Sylvain Angiboust

Quatre histoires d’horreur situées dans la capitale japonaise.

Un amour sans fin : un homme traumatisé par la mort de sa femme contacte une entreprise d’aide au suicide dirigée par des yakuzas.

Trahison
 : pour lutter contre ses insomnies, Nami va faire la fête toutes les nuits. En rentrant chez elle, elle découvre une mystérieuse boîte.

La proie pour l'ombre : la nuit, Eri devient une chasseuse de spectres.

Gooooood Boy : un homme mordu par une statue de chien se transforme en loup-garou. Le monstre a besoin d’affection, comme un chien, et se choisit comme maîtresse une prostituée sadomaso.

Le contexte

Masaki Kurusu

Trois sketchs, trois réalisateurs, trois pays (Corée, Thaïlande, Hong-Kong) : un bel aperçu de ce que l'Asie peut offrir de plus terrifiant.

Gilles Landucci

Parce que le cinéma d'horreur japonais repousse toutes les limites : dans un Tokyo futuriste, une policière sexy affronte des mutants dans un torrent de gore.

TETSUO: THE BULLET MAN