UN ASSASSIN QUI PASSE

Bientôt disponible
Parce que le film révélait alors encore davantage Richard Berry (ici parfaitement terrifiant)
Policier / Suspense - 1981 - France - 105 MIN - interdit aux moins de 12 ans

Un employé de banque timide a développé une obsession maladive pour une danseuse. Il la menace et assassine d’autres femmes. Le policier qui mène l’enquête commence à s’identifier à lui. 

1 min avant1 min avant
Les avis surSens Critique
Sylvain Angiboust
Sylvain Angiboust
CHRONIQUEUR

Jacques, un employé de banque timide, a développé une obsession malsaine pour Pauline, une jeune actrice. Après avoir assassiné plusieurs prostituées, Jacques se rend chez Pauline, la force à se déshabiller mais ne la tue pas. 

Le policier Ravic et son adjoint Laurent, qui enquêtaient déjà sur les meurtres, sont chargés de protéger Pauline. Ravic s’aperçoit qu’il partage la même solitude, le même mal-être que le tueur qu’il pourchasse. Pour l’arrêter, il s’identifie de plus en plus à lui et se rapprocher de Pauline. 

Réalisé par

5.6 / 10
Le contexte

Jean-Louis Trintignant

Pour le personnage de Minos, autre maniaque sexuel haut en couleurs, que poursuit Bebel dans ce classique du film d'action à la française.

Michel Vianey

Première apparition au cinéma d'Hannibal Lecter (dans un rôle secondaire), ce film du grand Michael Mann met également en scène un policier qui s'identifie au criminel qu'il traque.

LA COURSE DU LIÈVRE À TRAVERS LES CHAMPS

VOUS AIMEREZ PEUT-ETRE DANS LE PASS