Bande Annonce de UN ETE A BERLINDécouvrez la bande Annonce de UN ETE A BERLIN sur FilmoTVhttp:////content.filmotv.fr/elts/programmes/8019/fond/8019_w_500.jpg
Andreas Dresen
Inka FriedrichNadja UhlAndreas SchmidtChristel PetersKurt RadekeStephanie SchönfeldHannes StelzerLil OggesenVincent Redetzki

UN ETE A BERLIN

106 mn

Note de SensCritique :

/ 10
voir la bande annonce

Réalisateur : Andreas Dresen.

Casting : Inka Friedrich, Nadja Uhl, Andreas Schmidt, Christel Peters, Kurt Radeke, Stephanie Schönfeld, Hannes Stelzer, Lil Oggesen. Vincent Redetzki

Synopsis : Katrin et Nike habitent le même immeuble berlinois. Elles passent leurs soirées sur le balcon de Nike à parler des heures durant. Katrin (la brune), divorcée et au chômage, vit avec son fils Max, bientôt adolescent et très amoureux de sa copine de jogging. Nike (la blonde), travaille comme auxiliaire de vie. Un jour, elle va croiser le chemin de Ronald, un chauffeur de poids lourds, un peu bohème et très polygame ! L’arrivée de ce personnage atypique va bouleverser le duo.

Scénario : Wolfgang Kohlhaase.
Musique : Pascal Comelade.
Pays : Allemagne
Tags : Drame, Une ville : Berlin, C'est l'été.

à partir de

9.99
voir ce film

Un été à Berlin est le cinquième long métrage d’Andreas Dresen, cinéaste né en Allemagne de l’Est en 1963 et devenu l’un des représentants du « nouveau cinéma allemand ». En France, on l’avait découvert en 2002 avec Grill Point – Ours d’argent du Festival de Berlin et Coup de cœur du jury du Festival de Cannes –, un film consacré à la réunification allemande et à ses désillusions.

D’après un scénario de son compatriote, le romancier et cinéaste Wolfgang Kohlhaase (de 32 ans son aîné), Un été à Berlin met en scène la solitude existentielle et sentimentale de deux amies vivant dans le même immeuble : Katrin, brune, divorcée et sans emploi qui élève seule son fils bientôt ado, et Nike, blonde, auxiliaire de vie, amoureuse d’un camionneur qui l’exploite – par ailleurs, marié et père de trois enfants.

Tourné durant l’été 2004 et sorti en France, dans une vingtaine de salles, le 12 juillet 2006 – le même jour que la superproduction de Bryan Singer Superman Returns –, Un été à Berlin disparut (trop) tôt des écrans, malgré l’attribution de nombreuses récompenses, dont le Hugo d’argent du festival International de Chicago attribué aux deux actrices principales – Inka Friedrich (la brune) et Nadja Uhl (la blonde) – et le Ernst Lubitsch Award, annuelle distinction germanique attribuée à Andreas Dresen.

Comme l’écrivit Arnaud Schwartz, le chroniqueur du quotidien la Croix, Un été à Berlin « est aussi un hommage à [une] cité longtemps écartelée », ajoutant même que les deux héroïnes « un peu paumées [et] en quête de bonheur » sont à l’image de cette ville « qui, 17 ans après la chute du mur, n’a pas fini de reconstruire son unité ». L’ensemble de la critique se montra par ailleurs plutôt chaleureuse, à l’exception de Jean-Philippe Tessé – de Chronic’art et des Cahiers du cinéma – qui évoquera un « insipide long-métrage teuton » ! Au contraire, Jean-Luc Porquet, dans le Canard enchaîné, parle d’une « chronique douce-amère […] parsemée d’éclat grinçants [et] de petites touches justes et drôles », tout comme Jacques Morice, dans Télérama, qui écrit : « Par touches sensibles et réalistes, au plus près du quotidien, le cinéaste saisit ces moments de bonheur ou de cafard favorisés par l'été vacant. »

Originaire des environs de Stuttgart, Inka Friedrich (Katrin dans le film que vous venez de voir) est une grande comédienne de théâtre qui, après ses études d’art dramatique se fit notamment remarquer en jouant la généreuse mais solitaire Sonia, dans Oncle Vania de Tchekhov. Andreas Dresen la dirigea, également, sur la scène du prestigieux Deutsches Theater de Berlin. Sa blonde partenaire dans le film, Nadja Uhl, elle, est née au bord de la mer Baltique. C’est à Potsdam qu’elle entama sa carrière de comédienne, passant de la Nuit des rois de Shakespeare à l’Opéra de Quat’sous de Brecht. Au cinéma, c’est Volker Schlöndorff qui, en 2000, lui offrit son premier rôle important – qui lui vaudra d’ailleurs l’Ours d’argent du festival de Berlin – celui de la fragile et alcoolique ouvrière est-allemande, amoureuse de la terroriste Rita Vogt, dans les Trois vies de Rita Vogt.

Enfin, ne cherchez pas, ce sont bien deux chanteuses hellènes que l’on entend dans le film. D’une part, Vicky Leandros, J’aime la vie, qui se dit outre Rhin : Ich liebe das Leben, et, d’autre part, Nana Mouskouri, avec Guten Morgen Sonnenschein, germanique version de son fameux Quand tu chantes – vous savez : « Quand tu chantes, quand tu chantes, quand... » Hein ?... Bon d’accord !!!

le contexte
A voir également
Affiche du film PINOCCHIO (2013)
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film SEPTIÈME CIEL
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film UN ÉTÉ À OSAGE COUNTY

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film UN ÉTÉ 42

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
En image
FilmoTV vous recommande
Affiche du film COMME DES BETES

à partir de

4.99
 
Affiche du film THE WAVE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film DANS L OMBRE DE TEDDY RINER

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film AMERICAN NIGHTMARE 3 : ELECTIONS

à partir de

4.99
 
Affiche du film INSAISISSABLES 2

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film LA TORTUE ROUGE

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés