UNE ÉTOILE EST NÉE

Pour la réplique finale, éblouissante: "This is Mrs Norman Maine!"
Drame - 1955 - Etats-Unis d'Amérique - 148 MIN - VF - Tous publics

Au cours d’un gala de bienfaisance, Esther Blodgett, jeune chanteuse talentueuse se retrouve sur scène avec l’acteur Norman Maine, passablement éméché. Ils tombent amoureux. Il obtient de lui faire passer un bout d’essai et la jeune femme est engagée par le studio qui lui donne son nouveau nom, Vicki Lester, mais ne lui offre que de la figuration. Norman persuade le producteur...

Réalisé par

7.2 / 10
1 min avant1 min avant
2 min après2 min après
Les avis surSens Critique
Isabelle Danel
Isabelle Danel
CHRONIQUEUR

Lorsque le producteur et futur mari de Judy Garland, Sidney Luft, eut l’idée de monter pour elle un remake du film réalisé en 1937 par William Wellmann, il voyait surtout l’attrait d’une histoire d'amour entre une aspirante vedette et une star déchue pouvant servir d’écrin à la chanteuse et de come back à la comédienne. Judy Garland, après avoir été congédiée de la MGM pour "manque de fiabilité" (l’alcool, les barbituriques et les amphétamines constituaient un mélange explosif dont elle n’était pas seule à abuser à Hollywood) et avoir réchappé d’une tentative de suicide, venait de retrouver le chemin du succès lors d’un triomphal tour de chant en Europe puis à New York. Le film devait prouver l’étendue de ses talents et marquer son grand retour au cinéma. Malheureusement, malgré un magnifique accueil critique et public lors des premières à Los Angeles puis New York, la durée du film fut ramenée de 3h02 à 2h34 sous ordre des responsables de la Warner, faisant disparaître les grands numéros musicaux (dont Born in a truck, d’une durée de 15 mn) et certaines nuances dans le développement de la relation entre Esther et Norman.

Tout le monde s’accorda à trouver la prestation de Judy Garland époustouflante, non seulement dans les numéros musicaux mais aussi dans les scènes intimes où elle est tour à tour émouvante, drôle, déchirante. Pourtant, le 30 mars 1955, alors que Judy avait donné naissance la veille à son troisième enfant et que sa chambre d’hôpital était envahie de techniciens sensés retransmettre en direct son "discours de récipiendaire" au maître de cérémonie, Bob Hope, c’est le nom de Grace Kelly dans Une fille de province qui sortit de l’enveloppe. Judy Garland ne reconquit jamais sa place à Hollywood.

Le film, lui retrouva presque son montage original lors de sa restauration en 1983, certaines scènes ayant été définitivement perdues, y sont remplacées par des photos, des bribes de dialogues… Il y a suffisamment de destins brisés par l’alcool, de suicides maquillés et de mariages marqués par la différence d’âge ou de célébrités à Hollywood pour que les personnages d’Une étoile est née comportent leur lot de point communs avec bien des acteurs et actrices connus… Mais la pertinence de ce chef d’œuvre sur la beauté et la cruauté du monde du cinéma ne lasse pas d’étonner…

FILMOTV VOUS RECOMMANDE

Même casting

Pas si éloigné

Le contexte

L’histoire d’un homme détruit par la boisson, comme Norman Maine dans Une étoile est née.

George Cukor

C'est un autre chef d'oeuvre sur les relations d’amour-haine à la grande époque d’Hollywood.

LE MAGICIEN D’OZ DE VICTOR FLEMING (1939)

VOUS AIMEREZ PEUT-ETRE DANS LE PASS