Bande Annonce de ZABRISKIE POINTDécouvrez la bande Annonce de ZABRISKIE POINT sur FilmoTVhttp:////content.filmotv.fr/elts/programmes/1308/fond/1308_w_500.jpg
Michelangelo Antonioni
Daria HalprinMark FrechettePaul FixRod TaylorBill GarawayG.d SpradlinKathleen CleaverPaul Fi

ZABRISKIE POINT

107 mn

Note de SensCritique :

7.4 / 10
voir la bande annonce

Réalisateur : Michelangelo Antonioni.

Casting : Daria Halprin, Mark Frechette, Paul Fix, Rod Taylor, Bill Garaway, G.d Spradlin, Kathleen Cleaver. Paul Fi

Synopsis : Mark est présent à une AG estudiantine sur le campus d’une université de Los Angeles. Il assiste aux émeutes qui s’ensuivent, au cours desquelles un étudiant Noir est abattu par la police, et prend le large à bord d’un petit avion de tourisme qu’il vole. Il survole la Vallée de la mort où roule Daria qui, secrétaire, doit rejoindre son patron à Phoenix. Les deux jeunes gens errent ensemble dans le désert.

Scénario : Clare Peploe, Franco Rossetti, Michelangelo Antonioni, Sam Sheppard, Tonino Guerra.
Musique : Jerry Garcia, Pink Floyd.
Pays : Etats-Unis d'Amérique
Tags : Drame, Rock cinéma, Road movies, Des hippies.

à partir de

7.99
voir ce film

Auréolé de la Palme d’or de Blow up, en 1967, Michelangelo Antonioni est sollicité par Hollywood. La MGM, dont le blason a bien besoin d’être un peu redoré en ce moment, verrait bien un film dans le genre d’Easy rider qui vient d’emballer le public. On est en 1969. Un fait divers fournira son point de départ au cinéaste : la disparition d’un jeune hippie à bord d’un petit avion de tourisme. Il en fera Zabriskie point.

Tonino Guerra, scénariste d’Antonioni depuis L’Avventura (1961), se met au travail avec lui. A l’écriture, interviennent aussi Sam Shepard, auteur dramatique qui se risque pour la première fois au cinéma - on le connaîtra plus tard comme acteur et comme le scénariste de Paris,Texas. Et Clare Peploe, par la suite devenue cinéaste. C’est un road-movie qui naît dans le cadre très précis de l’Amérique des années Nixon. Celle de la contestation estudiantine et des utopies Flower power, de la répression policière et du consumérisme heureux. On y verra deux jeunes gens rompre, le temps d’une journée, avec la société qui les étouffe, dans un désert propice aux rêves. Pour les interpréter, Antonioni choisit deux non professionnels. Daria Halprin, étudiante et fille de la chorégraphe Anne Halprin, et Mark Frechette, menuisier à Boston.

Le tournage, à Los Angeles et dans la Vallée de la mort, où se trouve le point Zabriskie, fut troublé par de nombreuses interventions. Réputé pour ses idées de gauche, Antonioni n’était pas le bienvenu parmi ceux qui avaient voté Nixon et voyaient son film comme profondément antiaméricain. Le bruit courut même qu’il avait osé y brûler un drapeau. Cela dit, le dernier plan de Zabriskie point devait être celui d’un avion avec une banderole sur laquelle était inscrite : "Fuck you America". Sur ordre de la MGM, la scène fut coupée au montage.

Avant le tournage, Michelangelo Antonioni avait demandé à Jim Morrison la composition d’un thème pour son film. Il n’utilisera finalement pas la musique des Doors, leur préférant finalement les Pink Floyd, les Stones et Grateful dead. Deux séquences de Zabriskie point sont restées célèbres. Toutes deux, scènes de fantasme. C’est l’orgie en plein désert et l’explosion à répétition qui, juste avant un coucher de soleil rougeoyant, clôt le film.

Pour le désert, une centaine de participants ont été requis, les uns venant de L’Open Theatre company de Joseph Chaikin, les autres, recrutés dans la communauté hippie. Ils répétèrent un mois durant et tournèrent la scène en quatre jours. Pour l’explosion, Antonioni utilisa 17 caméras, certaines, en prévision des ralentis qu’il allait opérer, capables de prendre 3000 images par seconde.

Outre les interruptions de prises, consécutives à des interventions de groupes s’opposant à son film, Antonioni eut maille à partir avec les autorités. Le shériff d’Oakland, Californie, l’accusa d’avoir lui-même fomenté les émeutes autour de son tournage. Les gardes nationaux de la Vallée de la mort refusèrent, dans un premier temps, de lui apporter leur concours. Sans compter des agents du FBI, dépêchés pour surveiller et ficher tous les membres de l’équipe.

Daria Halprin ne revint plus au cinéma. Elle en resta proche quelque temps, ayant épousé Dennis Hopper en 1972. En 1978, elle fonda avec sa mère le Tamalpa Institute, centre de danse et de thérapie à San Francisco. Mark Frechette, lui, est immédiatement engagé pour deux films italiens. Les Hommes contre, de Francesco Rosi et La Grande scrofa nera, de Filippo Ottoni. Mais, en 1973, il est arrêté pour vol à main armé et condamné à 15 ans de prison. Il y meurt, accidentellement, en 1975, une barre d’haltérophilie lui étant tombée sur la gorge.

On aura reconnu, parmi les acteurs professionnels de Zabriskie point, Rod Taylor, l’interprète des Oiseaux de Hitchcock qui, en 2009, est devenu Winston Churchill par la grâce de Quentin Tarantino dans Inglorious basterds. Mais on n’aura vraisemblablement pas identifié, dans la silhouette de l’homme qui se tient debout contre le mur du fond de la prison, Harrison Ford. L’acteur débutant avait tourné d’autres scènes, elles ont toutes été coupées au montage.

Louis F. Polk, président de la MGM, avait ordonné, outre la suppression du "Fuck you America", d’autres coupes. Mais James T. Aubrey qui lui succéda fit réintégrer les scènes, à l’exception, bien sûr de celle qui comportait la fameuse banderole.

Rêverie californienne

Partir...Un thème que ne pouvait pas mieux illustrer Zabriski Point, film d’ouverture des Rendez-vous de l’Histoire, une oeuvre de 1969 qui, entre rêve hippie et mouvements contestataires, fait souffler comme un vent de fraîcheur sur le cinéma de son auteur, un Antonioni ...

Lire la suite
8
Aurea

"I'm willing to die, but... not of boredom."

Il est assez aisé de faire des reproches à Zabriskie Point. Simplicité du propos, dénonciation facile, idéalisme naïf… à ceci près que le film date de 1969. Deux ans après Blow Up, qui a déjà fait sensation dans sa représentation d’un swinging London libertaire, ...

Lire la suite
8
Sergent Pepper

There must be some way out of here

Zabriskie Point peut agacer, c’est sûr. (Mais un peu moins en 2015, à l’instant où on sort le fatras mystique de Valley of love, au titre par trop explicite, et où les silhouettes de Daria Halprin et de Mark Frechette ont cédé la place à celles, un peu différentes, ...

Lire la suite
7
pphf
A voir également
Affiche du film LA MACHINE À EXPLORER LE TEMPS

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film LES RONGEURS DE L APOCALYPSE
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film IDENTIFICATION D UNE FEMME
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film MARLEY

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
FilmoTV vous recommande
Affiche du film BASTILLE DAY

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film APPRENTICE

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film IRREPROCHABLE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film SUICIDE SQUAD

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film GENIUS

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film INSAISISSABLES 2

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés