GIALLO

Le Bistro de l'Horreur #33

Si les italiens s'étaient contentés de faire des thrillers, on aurait appelé ça du thriller italien. Mais voilà, on appelle ça du giallo ! Giallo, ça veut dire jaune, la couleur d'une collection de romans policiers parus entre 1929 et 1960 dont la branche cinématographique reprend les codes et les personnages.
Mais il n'y a pas que du jaune dans la branche cinématographique de cette littérature à perdre son sang froid. Le giallo version cinoche, c'est une patte visuelle inimitable constituée d'un feu d'artifices de couleurs primaires qui tranche (oui, ça tranche beaucoup dans le giallo) avec le noir absolu des tenues des tueurs qui y font régner la terreur.
Et pourquoi, ça ne s'appelle pas le thriller spaghetti ?