JUAN CARLOS MEDINA

Par Erwan Chaffiot

Mais d’où est Juan Carlos Medina ? Certes né à Miami, il n’en est pas moins le produit de ses ascendances françaises et espagnoles, surtout espagnoles dans son tout premier film « Insensibles », sorti en 2012, qui mêlait film d’horreur et dictature franquiste. Son nouvel opus « Golem le tueur de Londres », est pour le coup très anglais. Il adapte le best-seller de Peter Ackroyd se déroulant dans le Londres du 19ème, un Londres traumatisé par une série de meurtres sanglants commis par le mystérieux Golem. A un moment ou le film de genre effrayant espagnol marque sensiblement le pas, le virage intrigue.