Bande Annonce de NOM DE CODE : NINADécouvrez la bande Annonce de NOM DE CODE : NINA sur FilmoTVhttp:////content.filmotv.fr/elts/programmes/2069/fond/2069_w_500.jpg
John Badham
Briget FondaDermot MulroneyGabriel ByrnAnne BancroftHarvey KeitelMiguel FerrerGeoffrey Lewis

NOM DE CODE : NINA

104 mn

Note de SensCritique :

/ 10
voir la bande annonce

Réalisateur : John Badham.

Casting : Briget Fonda, Dermot Mulroney, Gabriel Byrn, Anne Bancroft, Harvey Keitel, Miguel Ferrer. Geoffrey Lewis

Synopsis : Arrêté et condamnée à mort à la suite d'un cambriolage qui a tourné au meurtre, Nina a le choix : ou bien travailler comme agent secret pour le gouvernement américain, ou bien rejoindre la tombe qui a déjà été creusée pour elle. Complètement inadaptée à la vie sociale, elle va devoir tout apprendre afin de devenir la tueuse parfaite.

Scénario : Luc Besson.
Musique : Hans Zimmer.
Pays : Etats-Unis d'Amérique
Tags : Policier / Suspense.

à partir de

7.99
voir ce film
Nom de code : Nina est le remake du film de Luc Besson Nikita. John Badham, son réalisateur, reprend fidèlement la trame de l'original, soit l'histoire d'une jeune femme condamnée à mort à la suite d'un casse qui tourne mal et qui se voit offrir une seconde chance par les services secrets, à condition d'exécuter pour eux des assassinats politiques et autres tâches inavouables. Sorti aux Etats-Unis en 1993 (soit trois ans après la version française), ce remake est en fait le troisième du genre, après Black Cat sorti en 1991 et Black Cat 2, l'année suivante, deux films hongkongais réalisés par Stephen Shin. Si l'on compte aussi La femme Nikita, série canadienne de la fin des années 90, il apparaît certain que Besson a largement rentabilisé cette histoire adaptée d'un roman d'espionnage de l'immarcescible Gérard De Villiers.

Après avoir renoncé à tourner lui-même ce remake, Besson passa la main à John Badham (surtout connu pour la Fièvre du samedi soir, Tonnerre de feu et Wargames) pour la rondelette somme d'un million et demi de dollars, mais garda un droit de regard sur le casting. Ainsi après avoir rencontré toutes les stars féminines de l'époque, et après que Julia Roberts eut refusé le rôle, c'est Bridget Fonda qui retint son attention et fut choisie pour remplacer Anne Parillaud, la Nikita originale. Petite fille d'Henry Fonda, fille de Peter et nièce de Jane, héritière d'une grande famille d'acteurs donc, la jeune Bridget, alors âgée de 29 ans, s'était déjà fait connaître pour son rôle de journaliste dans Le parrain 3 et sa composition dans la comédie romantique Singles de Cameron Crowe en 1992. Muse inoubliable de Samuel L. Jackson dans Jackie Brown en 1998, Bridget Fonda ne fit pourtant pas une grande carrière par la suite, souvent cantonnée à des rôles de bimbos peu intéressantes. Invisible des écrans depuis 2002, elle est mariée à Danny Elfman, le compositeur des films de Tim Burton, et se contenterait d'élever leurs enfants.

Mais la charismatique Bridget Fonda n'est pas le seul atout d'un casting particulièrement soigné. Gabriel Byrne, mafieux impassible dans Miller's Crossing des Frères Coen, malfrat retors dans Usual Suspects de Bryan Singer ou psychanalyste dans la série In treatment, tient ici le rôle de Bob, le chef et parrain de Nina, originellement joué par Tchéky Karyo. Harvey Keitel, quant à lui, remplace Jean Reno dans le rôle de Victor le nettoyeur, tandis que Dermot Mulroney se substitue à Jean-Hugues Anglade dans le rôle du petit ami de Nina.
En voyant le film, vous aurez pu remarquer le goût de John Badham pour les mouvements de caméra hyper visibles, les couleurs pastel (orgie de bleu et de rose), et les nappes de synthé, tous ces motifs qui faisaient le charme des productions hollywoodiennes du début des années 90. Rien de surprenant à cela, tant ce réalisateur d'origine anglaise est un parfait caméléon de studio, pur artisan capable, depuis la fin des années 70, de se fondre dans tous les styles, puisqu'il n'a aucun propre.

Après avoir étudié aux Etats-Unis et travaillé pour la télévision au mitan des années 70, il réalise un premier film confidentiel en 1976, et frappe un grand coup l'année suivante, avec La fièvre du samedi soir. Ce film, sans aucun doute son plus réussi et aussi l'un des tout meilleurs films de danse, immortalisa John Travolta en Tony Manero, petit prolo de Brooklyn qui devient un dieu admiré dès qu'il pose les pieds sur le dance floor. Avec sa mythique BO signée des Bee Gees, il contribuera de surcroît à populariser la disco dans le monde entier. La fièvre du samedi est un film sec, amer et faussement festif, réalisé avec une grande économie de moyen et un sens du réalisme qui rend poignant le destin de ces quelques oiseaux de nuit cramés par les spotlights. Bref, un grand film des années 70.
Après une adaptation de Dracula et un drame sur l'euthanasie, Badham réalise, coup sur coup, deux des plus gros succès du box-office de l'année 1983 : Tonnerre de feu et Wargames. Emblématiques, esthétiquement, de la décennie Reagan, ces films sont plus subtils qu'il n'y paraîssent. En effet, derrière leur apparente fascination pour la puissance militaire américaine, ils alertent aussi sur les dangers inhérent d'une course à l'armement. L'envers mortifère de la volonté de puissance, que celle du danseur dans La fièvre, du flic dans Tonnerre de Feu, de l'ordinateur et du nerd dans Wargames ou encore de la tueuse dans Nom de code : Nina, est ainsi un des thèmes favoris de John Badham. Cinéaste reconnu dans les années 80, et même nommé aux Oscars, Badham ne cessera de voir sa côte décliner à partir de la seconde moitié des années 90, pour se concentrer aujourd'hui sur la réalisation de séries télés, comme par exemple Heroes. L'important, c'est de rester en vie (staying alive, comme disait l'autre).
A voir également
Affiche du film ZODIAC

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film EXCALIBUR

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film DRIVE

à partir de

2.99
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film MENSONGES D ETAT

à partir de

7.99
Inclus danspassillimite
 
En image
FilmoTV vous recommande
Affiche du film COMME DES BETES

à partir de

4.99
 
Affiche du film THE WAVE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film DANS L OMBRE DE TEDDY RINER

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film AMERICAN NIGHTMARE 3 : ELECTIONS

à partir de

4.99
 
Affiche du film INSAISISSABLES 2

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film LA TORTUE ROUGE

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés