OUT 1 : EPISODE 6/8 DE PAULINE A EMILIE (VERSION RESTAURÉE)

1970
97 mn
À la carte à partir de 2.99 € | -50% pour les abonnés

1970
97 mn
Pour saluer Juliette Berto qui décidément nous manque
On fait la connaissance de deux troupes dirigées respectivement par Lili et Thomas, ainsi que de Colin et de Frédérique. Tandis que les uns développent des exercices autour de la pièce d'Eschyle, "Les Sept contre Thèbes", les autres se livrent à des improvisations autour de "Prométhée enchaîné" du même auteur. Pendant ce temps, Colin, qui se dit sourd et muet, vit ...
À la carte à partir de 2.99 € | -50% pour les abonnés
Comédie
France
Tous publics
VF - HD

1 min avant
2 min après
Les + de filmo
Attention, c’est un OCNI ! Autrement dit, un objet cinématographique non identifié. De fait, OUT 1 de Jacques Rivette ne ressemble à aucun autre film connu. Eric Rohmer ne disait rien d’autre quand en 1990 il écrivait au producteur du film ces quelques mots définitifs : « Cette œuvre est à mes yeux une entreprise unique, un monument capital de l’histoire du cinéma moderne, une pièce essentielle du patrimoine cinématographique. » Parfaitement singulier le film de Rivette l’est d’abord par sa durée, soit douze heures de projection avec un seul mot d’ordre tenu jusqu’au bout par le réalisateur, ses techniciens et ses comédiens : l’improvisation.

Durant douze heures le film avance sur des rails qui n’apprennent qu’à lui et qui se mettent en place au fur et à mesure du temps qui passe. Ni documentaire, ni fiction, ni texte écrit d’avance sur lequel se reposer ne serait-ce qu’un instant, tout juste un vague canevas indicatif.  Le comédien est ainsi placé au centre du dispositif : il e dispose d’aucun garde-fou et ne peut avoir recours à aucun artifice. Il doit compter sur lui-même et sur sa capacité à innover, rebondir sans cesse et  repartir vers de nouvelles directions, ce que Rohmer appelait  toujours dans le même texte, sa « pure créativité d’acteur ».

Out 1, c’est ainsi une trentaine de rôles principaux parmi lesquels on peut notamment citer Françoise Fabian, Bernadette Lafont, Bulle Ogier, Juliet Berto, Jean-Pierre Léaud, Michael Lonsdale, Jean-François Stévenin, également assistant-réalisateur, sans oublier Eric Rohmer et Barbet Schroeder. Quant à l’équipe technique, elle ne manque pas de talents non plus, parmi lesquels on peut citer Pierre-William Glenn pour la photographie et Suzanne Schiffman pour la co-réalisation, en ajoutant le photographe de plateau Pierre Zucca. Mais il est temps de sonner les douze coups des douze heures à venir…

 
Dans le même genre vous pouvez trouver NE TOUCHEZ PAS À LA HACHE (Si "Out 1" est une adaptation moderne de "L'Histoire des Treize " de Balzac, ce film est lui l'adaptation fidèle de "La Duchesse de Langeais", preuve e l'attachement de Rivette à l'univers romanesque de l'auteur de "La Comédie humaine".) ou encore LE DERNIER MÉTRO (A sa manière, Rivette, comme Truffaut, rend ici hommage au théâtre, ses acteurs, ses répétitions, ses exercices, ses lieux et ses codes, à travers le cinéma).

FilmoTV vous recommande

Même réal

Même casting

Pas si éloigné