THE EDITOR

Parce que le film pourrait être celui montrant à ses spectateurs le plus de doigts coupés sur l’écran
Fantastique / Horreur - 2014 - Canada - 91 MIN - VO - interdit aux moins de 16 ans
Plusieurs crimes atroces ont lieu dans un studio de cinéma, alors qu'un film est en production, dans un style inspiré du giallo des années 70. Les victimes ont toutes eu des doigts tranchés. Les soupçons se tournent vers Rey Ciso, monteur, qui a lui-même plusieurs doigts en moins.
5.7 / 10
5.7 / 10
1 min avant1 min avant
Les avis surSens Critique
Sylvain Angiboust

Rey Ciso était un grand monteur de cinéma jusqu’au jour où il a perdu les quatre doigts de sa main droite dans un accident. Il en est maintenant réduit à monter des séries B d’horreur.

L’acteur principal du giallo sur lequel travaille Rey est assassiné avec sa petite amie alors qu’ils visionnaient une copie de travail du film. Les victimes, tuées à l’arme blanche, son retrouvées avec un doigt tranché.

Le monteur devient le principal suspect pour la police et sombre dans la folie à mesure que les cadavres s’empilent.

 
Dans le même genre vous pouvez trouver EVIL ED (Cette comédie d'horreur suédoise se moque de la censure en imaginant comment un monteur, engagé pour tronquer des scènes de violence, devient fou et massacre son entourage.) ou encore BERBERIAN SOUND STUDIO (Parce que cet hommage atmosphérique au cinéma d'horreur italien des années 70 raconte l'histoire d'un ingénieur du son qui sombre dans la folie en travaillant sur un film.).

Même casting

Pas si éloigné

20064