DOMINIK MOLL

Par Carlos Gomez

Qu’il fasse du polar comme son premier film (« Harry, un ami qui vous veut du bien ») ou de la comédie (« Des nouvelles de la planète Mars », le dernier en date), Dominik Moll nous propose des univers sinon inquiétant, du moins singuliers : l’image de François Damiens avec son chien ou derrière son ordinateur ou en cosmonaute ne renvoie ainsi à aucune référence reconnue pour reprendre un exemple récent. Réalisateur sans équivalent, Dominik Moll est aussi un cinéaste peu prolixe.