DREAMS

À partir de 4.99 € | -50% avec le Pass Illimité (sous conditions)
Parce que c'est la première fois que le cinéma d'animation s'intéresse à la famille recomposée
Jeunesse - 2020 - Danemark - 80 MIN - VF - HD - Tous publics
La vie d'Emma est bouleversée quand Jenny, sa demi-soeur, vient habiter chez elle. Jenny n'est pas gentille et Emma voudrait qu'elle parte ! Une nuit, l'adolescente découvre les Fabricants de rêves et comprend qu'elle peut changer le caractère de Jenny en modifiant ses rêves. Mais modifier les songes n'est pas sans conséquences...
5.9 / 10
5.9 / 10
1 min avant1 min avant
2 min après2 min après
Les avis surSens Critique
Carlos Gómez
Carlos Gómez
CHRONIQUEUR

En 2020, les hasards de la programmation nous ont permis de découvrir deux très bons films d’animation tous deux d’origine danoise. Mon Ninja et moi et maintenant Dreams. Le film de Kim Hagen-Jensen s’aventure dans la tête d’une petite fille qui en plongeant dans le sommeil se découvre la faculté d’interférer dans les rêves des autres... Une sorte d’aventure intérieure, qui malgré son ambition scénaristique reste parfaitement compréhensible par des enfants à partir de 6 ans.

L’idée du scénario est justement née d’un rêve fait Il y a quelques années par le réalisateur du film : “je voyais qu’il existait un passage entre mon rêve et une sorte d’arrière-salle qui ressemblait à des coulisses, peuplé de personnages et de machines qui fabriquaient mes rêves et ceux de tous les dormeurs !”

Père de trois filles, le réalisateur a ensuite écrit l’histoire pour elles, avec le souci de rendre le monde des rêves facile d’accès, autour d’une thématique commune aux filles de leur âge. C’est ainsi qu’ici l’enjeu est ici affectif et confronte une petite fille vivant seule avec son père, à l’arrivée sous son toît de la nouvelle compagne de celui-ci et d'une demi-sœur qui s’érige aussitôt en challenger.  Un sujet, la recomposition familiale, jamais traité par le cinéma d’animation.

FILMOTV VOUS RECOMMANDE

Pas si éloigné

Le contexte

Où Michel Gondry prouve qu'il existe bien une porte invisible entre rêve et réalité.

Kim Hagen Jensen / Tonni Zinck

Du rêve à la réalité il n'y a qu'un pas, franchi pour la première fois par ce classique.