ERIN BROCKOVICH, SEULE CONTRE TOUS

Bientôt disponible
Parce que la vraie Erin (Brokovich) y joue furtivement le rôle d'une serveuse prénommée Julia (comme Roberts)
Drame - 2000 - Etats-Unis d'Amérique - Tous publics
Mère célibataire de trois enfants, Erin Brockovich ne trouve pas de travail. Pour tout arranger, elle est victime d'un accident de voiture et le responsable sort du tribunal sans être condamné à lui verser des indemnités. Obligée de travailler d'urgence pour couvrir tous ses frais medicaux et de justice, Erin s'impose comme archiviste dans le cabinet de son avocat. Son allure sexy et son franc-parler lui valent des débuts difficiles, mais elle apprend vite. En classant des documents, Erin déterre une affaire louche d'empoisonnement industriel et décide d'enquêter...

Réalisé par

6.7 / 10
1MNavant
2MNaprès
Les avis sur Sens Critique
Pur plaisir ! Quand, pour son huitième film, Steven Soderbergh adapte cette histoire vraie d’une mère célibataire sexy qui lutta seule contre une multinationale empoisonneuse avec Julia Roberts dans le rôle titre, il nous offre le film social hollywoodien dans toute sa splendeur ! Filmé dans un style négligé chic, cette success story est tout ce que l’on demande à un bon film américain : enlevé, réaliste, avec des dialogues brillants et une morale réjouissante puisque David y triomphe de Goliath. Un film dossier sans les lourdeurs qu’on peut craindre habituellement. En nous racontant comment son héroïne, une chômeuse qui s’incruste dans un cabinet d’avocat comme archiviste puis découvre et dénonce un énorme scandale industriel, Soderbergh rend d'abord hommage à la combativité et à la séduction féminines : comment Erin Brockovich s'habille, marche, parle, sourit... et écrase tout sur son passage de tank sexy, avec ses micro jupes et ses wonderbra très convaincants ! Tout le film repose sur son actrice principale : c’est un véritable festival Julia Roberts. Soderbergh n'a d'yeux que pour elle, et on le comprend. Elle est de tous les plans, charme nucléaire, tour à tour tout feu tout flamme et fragile, irrésistible dans ce rôle en or massif. Erin Brockovich est SON film. A ses côtés, le reste de la distribution est parfait : le grand Albert Finney, acteur entre autres de John Huston dans Au dessous du volcan en 1984, de Tim Burton dans Big Fish en 2004 et que Soderbergh dirigea dans Traffic, juste après Erin Brockovich. Et aussi le si séduisant Aaron Eckhart, vu depuis, en moins chevelu, dans Le Dahlia noir de Brian de Palma puis dans le rôle de Double face dans The Dark Knight de Christopher Nolan. On peut aussi noter la participation clin d’œil de la vraie Erin dans le tout petit rôle d’une serveuse au début du film. Sur l’affiche d’Erin Brockovich, il était écrit « Elle a mis une petite ville à ses pieds et une multinationale à genoux ». Devant Julia, on est dans le même état…
Contexte

Steven Soderbergh

DUPLICITY DE TONY GILROY

Vous aimerez peut-être dans le Pass Illimité

Disponible sur





Paiement sécurisé
Mode de paiement
Partenaires

Avec le service d'abonnement VOD FilmoTV, voir les meilleurs films chez vous est simple comme bonjour ! FilmoTV, une plateforme multi-supports : PC, application Android, iPhone et tablettes PC, service dédié au câble, télévisions sur Internet, il n'y a plus qu'à profiter ! Profitez de vos films fantastiques par abonnement vidéo à la demande à petit prix ou de vos films historiques à visionner en téléchargement légal. Pour cela dirigez vous sur nos pages mode d'emploi ou comment s'abonner.