Ernest et Célestine

À partir de 2.99 €
Ce film d'animation est un merveilleux film tout court !
Jeunesse - 2012 - Belgique | France - 80 MIN - VF - Tous publics
Dans le monde conventionnel des ours, il est mal vu de se lier d’amitié avec une souris. Et pourtant, Ernest, gros ours marginal, clown et musicien, va accueillir chez lui la petite Célestine, une orpheline qui a fui le monde souterrain des rongeurs. Ces deux solitaires vont se soutenir et se réconforter, et bousculer ainsi l’ordre établi.
7.8 / 10
1MNavant
2MNaprès
Les avis sur Sens Critique
Mathilde Lorit
Mathilde Lorit
CHRONIQUEUR

Né de l’association de talents venants d’univers très variés, Ernest et Célestine a conquis le public (800 000 entrées en France) avant de décrocher le César du Meilleur Film d’animation en février 2013.

Cette histoire d’amitié entre un ours, Ernest, et une petite souris, Célestine, est née en 1981 sous la plume de Gabrielle Vincent, auteur et illustratrice belge.

A partir des livres pour enfants écrits par cette dernière, le romancier Daniel Pennac, qui signe avec ce film son premier scénario de long métrage d’animation, a imaginé une histoire inédite qui, selon ses propres mots, amène les personnages au « paradis de la relation humaine ».

Le tout est mis en images par un trio de réalisateurs : un cinéaste aussi jeune que doué, Benjamin Renner, formé à la Poudrière, prestigieuse école d’animation installée à Valence, et le duo belge Vincent Patar/Stéphane Aubier à qui l’on doit les délirants Pic Pic André et Panique au village.

A cette fine équipe, il faut encore ajouter Lambert Wilson, qui prête sa voix à l’ours Ernest, et Thomas Fersen, compositeur de la chanson de générique du film.

Cette belle association de talents a valu à Ernest et Célestine d’être présenté à la Quinzaine des réalisateurs du festival de Cannes en 2012.

La preuve, s’il en fallait, que la magie du film fonctionne à tous les âges !  

FILMOTV vous recommande

Même casting

Pas si éloigné

Contexte

Lambert Wilson

Kirikou et la sorcière fut le premier gros succès des Armateurs, la société de production qui a aussi mis sur pied Ernest et Célestine.

Vincent Patar

On retrouve dans Ernest et Célestine la poésie et la délicatesse propre au cinéma de Hayao Miyasaki.

SOURIS CITY

Vous aimerez peut-être dans le Pass Illimité