MICHEL-ANGE

Bientôt disponible
Dispo. le 16/06/2021
2020 - Italie | Russie - 131 MIN - Tous publics
Echevelé, barbu, les mains sales, les ongles cassés, les cheveux pleins de poussière : Michel Ange n'est pas un artiste lisse. Il est malmené par deux familles nobles rivales et leurs papes, qui exigent son exclusivité et le poussent à accélérer la cadence de ses interminables créations...
6.8 / 10
6.8 / 10
Les avis surSens Critique
L'homme de marbre

Michel-Ange représente l'artiste avec un grand A, torturé, génial et égocentrique. Il n'y a finalement que peu de films qui lui ont été consacrés, le plus connu étant le très hollywoodien L'extase et l'agonie. Le Michel-Ange de Konchalovsky est d'une toute autre matière, ...

Lire la suite7Par 6nezfil
Mise en tort du serf sacré

54 ans après avoir scénarisé Andreï Roublev avec Tarkovski, Kontchalovski s’attaque à une autre grande figure de l’art sacré en la personne du génie Michel-Ange. Les époques ne sont pas les mêmes, mais les enjeux identiques, et les échos très fréquents entre les ...

Lire la suite7Par Sergent_Pepper
"En regardant mes oeuvres, l'homme n'a que des pensées impies...je voulais le conduire vers Dieu."

Début du XVIème siècle. Michel Ange quitte Florence pour Rome. Il doit terminer le plafond de la Chapelle Sixtine. Alors que le Pape Jules II soutenu par la famille Della Rovere se meurt, les Medicis étendent leur influence sur Florence et Rome. Rattrapé par ses engagements ...

Lire la suite7Par dagrey