Bande Annonce de RÉPULSIONDécouvrez la bande Annonce de RÉPULSION sur FilmoTVhttp:////content.filmotv.fr/elts/programmes/5729/fond/5729_w_500.jpg
Roman Polanski
Catherine DeneuveIan HendryJohn FraserYvonne FurneauxHelen FraserHugh FutcherJames VilliersMonica MerlinPatrick WymarkRenée HoustonImogen GrahamMaxwell CraigMike PrattValerie Taylor

RÉPULSION

101 mn

Note de SensCritique :

7.2 / 10
voir la bande annonce

Réalisateur : Roman Polanski.

Casting : Catherine Deneuve, Ian Hendry, John Fraser, Yvonne Furneaux, Helen Fraser, Hugh Futcher, James Villiers, Monica Merlin, Patrick Wymark, Renée Houston, Imogen Graham, Maxwell Craig, Mike Pratt. Valerie Taylor

Synopsis : Carole Ledoux est une jeune manucure belge introvertie et névrosée vivant à Londres avec sa sœur aînée, Hélène. Ses problèmes relationnels avec les hommes l’obligent à repousser Colin, qui la courtise, et Michael, l’amant d’Hélène. lors que ceux-ci partent à Pise en amoureux, Carole se retrouve seule dans l’appartement. Y vivant en recluse, elle va être victime d’hallucinations, sombrant progressivement dans la schizophrénie et le meurtre

Scénario : Gérard Brach, Roman Polanski.
Musique : Chico Hamilton.
Pays : Royaume-Uni
Tags : Fantastique / Horreur, Des femmes jeunes, A enfermer, A huis clos, Interdits aux moins de 16 ans, Une ville : Londres, Drôles d'habitations, Les films à voir avant de mourir par Mad Movies.

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
voir ce film

Roman Polanski a 31 ans lorsqu’il réalise, durant l’été 1964, Répulsion, son deuxième long métrage après le Couteau dans l’eau. Ecrit avec le Français Gérard Brach, Répulsion va devenir le premier volet d’une trilogie, que viendront compléter Rosemary’s Baby en 1968 et le Locataire en 1976.

Cette fois, nous sommes à Londres. Carole Ledoux, une jeune manucure belge introvertie et névrosée, y vit avec Hélène, sa sœur aînée. Les rapports très conflictuels qu’entretient Carole avec les hommes vont la faire sombrer dans la schizophrénie, les hallucinations et le meurtre.

Carole, c’est Catherine Deneuve (bientôt 21 ans), révélation de l’année 1964 grâce aux Parapluies de Cherbourg qui, un mois avant le tournage de Répulsion, avait remporté la Palme d’or cannoise. Après avoir refusé, « bêtement » dira-t-elle plus tard, une première proposition de Polanski – l’adaptation de Naïves Hirondelles de Roland Dubillard, finalement abandonnée –, cette fois, la jeune comédienne accepte. Voici donc Répulsion – interdit aux moins de 16 ans à sa sortie parisienne en janvier 1966 –, Prix de la critique internationale et Ours d’argent du festival de Berlin.

« Je n’ai jamais beaucoup aimé Répulsion, dira plus tard Roman Polanski. C’était vraiment pour démarrer. » Il ajoutera même : « C’était un peu de la prostitution. » Ce qui est certain, c’est qu’il s’agit d’une œuvre de commande. Alors que son premier long métrage, le Couteau dans l’eau, avait été très mal accueilli par les autorités de son pays – on dit même que le ministre de l’Intérieur polonais, de rage, avait lancé un cendrier sur l’écran ! –, Polanski (qui n’avait pas 30 ans) essayait de poursuivre sa carrière à Paris, où il avait déjà séjourné, avec ses parents, avant la guerre. C’est là, sur le plateau de son compatriote Andrzej Wajda venu tourner l’un des sketches de l’Amour à 20 ans, qu’il fait la connaissance d’un jeune assistant et attaché de presse de quatre ans son aîné, Gérard Brach. Ils sympathisent et, ensemble, écrivent le scénario de Cul-de-sac... dont personne ne veut !

Heureusement, le succès du Couteau dans l’eau – nommé à l’Oscar du meilleur film étranger et prix de la critique internationale à Venise – commence à attirer l’attention. Invité au festival de Munich, il y fait la connaissance de Gene Gutowski, un producteur polonais, naturalisé américain et basé à Londres. C’est lui qui va le présenter à la Compton films, responsable de quelques séries B oubliées, qui lui commande un film d’horreur à petit budget. Ce n’est qu’une fois leur script de film d’horreur accepté que Polanski et Brach en feront l’œuvre que vous venez de voir. Et c’est grâce au succès de Répulsion, que Polanski va pouvoir, l’année suivante, tourner Cul-de-sac, toujours pour la Compton films et Gene Gutowski, avec, cette fois, Françoise Dorléac, la sœur de Catherine Deneuve.

Comme vous l’avez repéré, Polanski rend un hommage appuyé à Chaplin et à la Ruée vers l’or et aussi à Fellini : « Don’t make too much DOLCE VITA », écrit Hélène (Yvonne Furneaux), en vacances à Pise. On n’oubliera pas non plus que ces deux sœurs sont belges et se nomment « Ledoux ». Autre hommage, en forme de clin d’œil, au conservateur de la Cinémathèque royale de Belgique, Jacques Ledoux, par ailleurs organisateur du Festival international du cinéma expérimental de Knokke-le-Zoute qui, dans son édition de 1958, avait présenté (et récompensé) Deux hommes et une armoire, court métrage d’un parfait inconnu nommé Roman Polanski. Petit détail : bien que tout à fait belge, Jacques Ledoux était né, en 1921, à Varsovie !

La grande Catherine

Répulsion ou le film qui m’aura fait aimer, admirer même, Catherine Deneuve, actrice qui jusqu’à présent me laissait au mieux indifférente et qui dans certains cas m’agaçait plutôt. Mais ici je m’incline devant la prestation de la jeune-fille de 23 ans qu’elle ...

Lire la suite
10
Pravda

Le silence des linteaux.

Le premier quart de Répulsion marque une parenté inattendue mais très forte avec Un homme qui dort de Perec, dont le livre sort l’année suivante et le film bien plus tard, en 74. L’acuité de ces scènes d’intérieur, la contemplation maladive d’un appartement banal ...

Lire la suite
8
Sergent Pepper

Un chef d'oeuvre, je n'ai pas d'autre mot pour décrire la grandeur de cette oeuvre, tout y est parfait, aussi bien dans la réalisation qui prouve que Polanski est un réalisateur talentueux, que dans les acteurs, ou dans le récit . Il y a tant a dire dans ce film, Polanski redéfinit ...

Lire la suite
10
Truman-
le contexte
A voir également
Affiche du film LA GUERRE DES MISS

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film LA LOI DU MILIEU

à partir de

2.99
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film TESS

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film IRRÉVERSIBLE

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
En image
FilmoTV vous recommande
Affiche du film BASTILLE DAY

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film APPRENTICE

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film IRREPROCHABLE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film SUICIDE SQUAD

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film GENIUS

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film INSAISISSABLES 2

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés