Bande Annonce de CHE 2EME PARTIE GUERILLADécouvrez la bande Annonce de CHE 2EME PARTIE GUERILLA sur FilmoTVhttp:////content.filmotv.fr/elts/programmes/1349/fond/1349_w_500.jpg
Steven Soderbergh
Bencio Del ToroFranka PotenteJoaquim de AlmeidaLou Diamond PhillipsMatt Damon

CHE 2EME PARTIE GUERILLA

128 mn

Note de SensCritique :

5.9 / 10
voir la bande annonce

Réalisateur : Steven Soderbergh.

Casting : Bencio Del Toro, Franka Potente, Joaquim de Almeida, Lou Diamond Phillips. Matt Damon

Synopsis : Suite à la Révolution Cubaine, bien décidé à défendre tous les peuples opprimés d’Amérique Latine, Ernesto Guevara part pour la Bolivie. Là, isolé et armé de son aura de meneur, il va mettre en place une force révolutionnaire et se battre à ses côtés contre le pouvoir en place dans une guérilla à l’issue sanglante…

Scénario : Benjamin A. Van Der Veen, Peter Buchman.
Musique : Alberto Iglesia.
Pays : Espagne | Etats-Unis d'Amérique | France
Tags : Drame, Conquérants et grands seigneurs, Films se déroulant à Cuba, Films d'Amerique latine, Politique sudaméricaine.

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
voir ce film
Ce second opus du diptyque de Steven Soderbergh consacré à Che Guevara commence là où l’épisode précédant se terminait, après la victoire de Fidel Castro à Cuba. On y découvre donc un Guevara plus âgé, plus mûr, mais surtout plus déterminé que jamais à combattre l’oppression sous toutes ses formes. C’est donc en Bolivie que continue le combat de l’un des révolutionnaires les plus connus de la planète.

Dans le rôle-titre, Benicio Del Toro campe donc toujours avec le même brio le rôle de l’idéaliste Argentin, mais avec ici davantage d’épaisseur, afin de montrer le poids des années, ainsi qu’une certaine fatigue, physique et psychologique. On trouve par ailleurs au générique du film tout ce qu’Hollywood compte d’acteurs hispanophones, comme Joaquim de Almeida et Lou Diamond Phillips, mais également l’actrice Allemande Franka Potente, et même Matt Damon dans un petit rôle très surprenant.

A noter que, à cause d’un budget étriqué comparé à l’ambition du projet, Steven Soderbergh a dû faire l’impasse sur l’épisode congolais dans la vie de Guevara. Le réalisateur avait annoncé à ce sujet que si le film rencontrait un succès à hauteur de 100 millions de dollars, il ferait alors un troisième film. Malheureusement, Che en ayant rapporté à peine deux à travers le monde, cet hypothétique troisième opus ne verra sans doute jamais le jour.

Steven Soderbergh est un casà part dans le paysage hollywoodien puisqu’il est tout autant capable de réaliser de petits films d’auteur comme A fleur de peau, Bubble et Full frontal que de grosses machines Hollywoodiennes comme la trilogie Ocean. Il y a aussi dans sa filmographie les films entre deux, qui sont sans doute les plus réussis, comme Hors d'atteinte, Erin Brockovitch et L’anglais. Jouissant d’une renommée de réalisateur adepte de l’expérimentation, il lui arrive aussi de se lancer dans de gros film d’auteur, dont la réussite indéniable est Traffic. Mais c’est aussi dans cette catégorie qu’on trouve ses beaux films malades, échecs commerciaux et/ou artistiques, comme son remake de Solaris, L’ami allemand, sans oublier son diptyque sur le Che.

En effet, le film – du moins, la deuxième partie qui nous intéresse – nage constamment entre deux eaux, avec son approche puriste consistant à faire un film de cette envergure en langue espagnole et sa mise en scène stylisée d’un côté, et son portrait d’un Che passé à la moulinette hollywoodienne, sans aspérité, et à la dimension quasi-christique sur la fin.

Et c’est peut-être là l’aspect le plus discutable du film. Car si le destin du Che est effectivement des plus romanesques, et qu’il a encore aujourd’hui valeur de héros et de martyr pour de nombreuses personnes, c’est aussi une figure historique ambiguë. En l'état, si le film est définitivement un film d'auteur en ce qu'il reflète la vision personnelle qu'à le cinéaste du Che, il n'en demeure pas moins que sa fascination agit au détriment de la nuance du propos.

C'est sûr ce film est moins agréable à regarder que le 1er volet qui était plus un film de guerre classique (presque Hollywoodien): les "gentils" galèrent mais finissent par gagner. Ici, il s'agit plus d'une descente aux enfers. On voit le Che rejeté par son pote Castro, ...

Lire la suite
7
Mcq33n

J'ai particulièrement apprécié le parti pris de Soderbergh de passer outre les polémiques sur la période d'épuration (dont les considérations morales, justifiées ou pas, acceptables ou pas, auraient pesé sur le film) pour se concentrer sur la droiture et le courage d'un ...

Lire la suite
7
takezo

Revolutionnary road.

Ceux qui, comme moi, regrettaient le rythme lancinant de la première partie risquent de déchanter sévère, cette seconde partie étant encore plus lente, montrant une fois de plus des guerilleros se cachant dans les montagnes pendant une bonne partie du film. Changement de ton ...

Lire la suite
7
Gand-Alf
A voir également
Affiche du film THE PLEDGE

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film TRAFFIC

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film OCEAN S 12

à partir de

1.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film MIRAGE MAN
Inclus danspassillimite
 
En image
FilmoTV vous recommande
Affiche du film COMME DES BETES

à partir de

4.99
 
Affiche du film THE WAVE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film DANS L OMBRE DE TEDDY RINER

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film AMERICAN NIGHTMARE 3 : ELECTIONS

à partir de

4.99
 
Affiche du film INSAISISSABLES 2

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film LA TORTUE ROUGE

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés