IN THE CUT
À partir de 2.99 €
Parce que le polar de Jane Campion s'inspire autant de French Connection que de Taxi Driver
Policier / Suspense - 2003 - Australie|Royaume-Uni|Etats-Unis d'Amérique - 114 MIN - VM - interdit aux moins de 12 ans

Frannie Averey (Meg Ryan) est professeur de lettres dans une université de New York qui tente d'écrire un dictionnaire de l'argot urbain. Sexuellement frustrée et introvertie, elle est amenée à collaborer avec l'inspecteur Giovanni Malloy (Mark Ruffalo) lorsque des meurtres sanglants sont commis dans son quartier. Tout deux se découvrent une attirance sexuelle intense.

Réalisé par

5.7 / 10
1MNavant
2MNaprès
Les avis sur Sens Critique
Guillemette Odicino

Guillemette Odicino

CHRONIQUEUR

Attention, thriller... érotique. On ne pouvait pas s'attendre à un thriller banal de la part de Jane Campion, véritable auteur qui mit depuis ses débuts avec Un ange à ma table, puis, après, avec La Leçon de piano, toute sa sensibilité à creuser les mystères féminins. Ici, comme toujours, son héros est une héroïne. Franie la new yorkaise parle crûment, elle est écrivain et professeur de lettres, elle fréquente les quartiers chauds, mais, dans sa vie amoureuse, elle est plutôt coincée. Elle aime beaucoup les phares, tout de même, un évident symbole phallique... Et puis, un jour, dans les toilettes d'un bar, Franie voit une scène chaude qu'elle n'aurait pas dû voir. La nuit même, une femme est retrouvée assassinée près de chez elle. Un meurtre vraiment sanglant... Et c'est fou comme l'inspecteur qui vient l'interroger lui fait de l'effet : il est incarné par Mark Rufffalo, ceci expliquant cela.

Jane Campion suit au plus près cette femme qui bascule dans un cauchemar fait de sexe et de danger, de désir et de frayeur, et sa caméra en tremble presque. New York prend des allures de décor de rêve éveillé, chaque son prend une connotation étrange, et toutes les figures imposées du thriller-le serial killer, le faux coupable, les fausses pistes-se drapent d'une intensité nouvelle. Jane Campion découvre le vertige du polar pendant que son héroïne découvre les vertiges de l'amour charnel.

Dans le rôle de cette femme que la violence mène à découvrir sa vraie féminité, Meg Ryan, tellement connotée comédies sentimentales, épate. On sent qu'elle s'est donnée corps et âme à Jane Campion pour ce vrai contre emploi. Elle a eu bougrement raison. Elle est aussi troublée que troublante.

FILMOTV vous recommande

Même réal

Même réal

Même réal

Contexte

Mark Ruffalo

Un flic au désir trouble, une romancière qui n'a pas froid au yeux : le thriller de Paul Verhoeven reste un classique du thriller sexuel ! LE film qui revela le tempérament de Sharon Stone !

Jane Campion

Un flic fatigué tombe raide dingue d'une femme torride au centre d'une affaire criminelle. Est-ce de l'amour ou une liaison fatale ? Al Pacino est somptueux et Ellen Barkin, au sommet de l'érotisme dangereux.

SHUTTER ISLAND

Vous aimerez peut-être dans le Pass Illimité