Bande Annonce de LAISSEZ-PASSERDécouvrez la bande Annonce de LAISSEZ-PASSER sur FilmoTVhttp:////content.filmotv.fr/elts/programmes/2373/fond/2373_w_500.jpg
Bertrand Tavernier
Charlotte KadyDens PodalydèsGed MarlonJacques GamblinMarie DesgrangesChristian BerkelLaurent SchillingMarie GillainOlivier GourmetPhilippe Morier-GenoudChristophe OdentDidier SauvegrainSerge Riaboukine

LAISSEZ-PASSER

164 mn

Note de SensCritique :

6.9 / 10
voir la bande annonce

Réalisateur : Bertrand Tavernier.

Casting : Charlotte Kady, Dens Podalydès, Ged Marlon, Jacques Gamblin, Marie Desgranges, Christian Berkel, Laurent Schilling, Marie Gillain, Olivier Gourmet, Philippe Morier-Genoud, Christophe Odent, Didier Sauvegrain. Serge Riaboukine

Synopsis : Aux pires heures de l'occupation, le destin de deux hommes, un scénariste et un réalisateur, confrontés au dilemme d'avoir à poursuivre leur activité au risque de la collaboration. L'un choisit d'entrer dans une compagnie contrôlée par les nazis pour mieux cacher ses activités de résistance, l'autre évite les compromis dangereux.

Scénario : Bertrand Tavernier, Jean Cosmos.
Musique : Antoine Duhamel.
Pays : France
Tags : Drame, Sous l’Occup', Bertrand Tavernier, autour de son voyage, Chacun son métier, Aventure / Action, La France occupée, Silence on tourne !, Histoire de France, HISTOIRE(S) DU CINEMA.

à partir de

2.99
Inclus danspassillimite
voir ce film

Certains réalisateurs truffent leurs films d’hommages et références. Bertrand Tavernier qui est peut-être avec Scorsese le plus érudit des cinéastes fait du cinéma avec de la cinéphilie.

En 2002  avec Laissez-passer il éclaire un aspect de la résistance à l’occupant nazi par le biais du cinéma français, qui, faut-il le rappeler, s’est rarement aussi bien porté que pendant cette période. La plupart des personnages du film non seulement ont existé mais ont aussi étés, pour certains, des compagnons de route de Tatave, comme le surnomment ses intimes.

Jacques Gamblin incarne le cinéaste Jean Devaivre et Denys Podalydès le scénariste Jean Aurenche. Le scénario est, entre autre, inspiré d’une centaine de page de Action passionnant livre de souvenir du même Jean Devaivre, que Tavernier a beaucoup contribué à réhabiliter.

Le générique du film est fascinant en ce qu’il est inversé par rapport à un générique habituel. Les noms des personnages sont tous familiers : les cinéastes Le Chanois, Tourneur, Cayatte, Claude Autant-Lara, les scénaristes Spaak ou Bost, le grand opérateur Thirard. Paradoxe évident : seuls les acteurs manquent à l’appel et pour cause. On voit bien Daniel Herzog déguisé en Michel Simon, mais le film bien sûr est plutôt du côté des hommes de l’ombre du cinématographe. Avec ses 115 rôles, record absolu pour un film de Tavernier, cette œuvre troublante, bien qu’elle s’appuie sur des témoignages direct et une reconstitution scrupuleuse, reste un travail de fiction.

C’est le monde enchanté du cinéma selon le petit garçon Bertrand Tavernier. Celui dont il aurait voulu être. Rappelons que Jean Aurenche fut le scénariste de quatre films du cinéaste : L’horloger de saint Paul, Que la fête commence, Le juge et l’assassin et Coup de torchon le même Jean Aurenche qui travailla avec Chenal, Carné et Autant-Lara et qui disparut en 1992.  Quand à Jean-Devaivre il fut un authentique personnage de roman d’aventure : officier de cavalerie couvert de gloire en 39, héros de la résistance, et monteur de formation il devait réaliser après guerre une quinzaine de films dont les remarquables La dame d’onze heures et La ferme des 7 péchés.

Il allait disparaitre deux ans après la sortie de Laissez-passer et après avoir intenté un procès au film qui allait en assombrir la sortie. Tavernier qui avait écrit Laissez passer avec Jean Cosmos à partir d’éléments multiples se sentit trahi. Le film avec ses 104 millions de budget est la plus grosse production du cinéaste. Il est aussi inhabituellement long, avec ses 2h45, ce qui évidemment devait limiter sa carrière. Pour autant il fut récompensé via Jacques Gamblin qui reçut à Berlin un ours d’argent du meilleur acteur en 2002. Malgré toutes ces péripéties, il est toujours exaltant de voir que le cinéma français fait toujours de la résistance, y compris sur sa propre histoire.

Et pourtant on tourne

La confusion, l’absence de cohérence auraient pu guetter : • un film historique, sur la grande histoire, celle de la France très trouble sous la collaboration, d’une part ; d’autre part un film d’aventures, sur des destins individuels … • un film où le drame ...

Lire la suite
8
pphf

LAISSEZ-PASSER de Bertrand Tavernier

Bertrand Tavernier a très bien connu Jean Aurenche avec qui il a collaboré sur plusieurs films. Et aussi Jean Devaivre qui s'était confié au réalisateur et auquel qui il a fait une rétrospective de son œuvre à l'Institut Lumières à Lyon. Le point de départ du film de ...

Lire la suite
9
littlebigxav

le film sur le cinéma durant l'occupation

Film parfait pour tous les cinéphiles, du grand Tavernier avec un amour du cinéma qui transparaît à chaque plan. La peinture de ce monde du cinéma pendant l'occupation est d'une grande tendresse et justesse. Paradoxalement il n'existe qu'en import...., à avoir dans sa filmothèque, ...

Lire la suite
10
Yoda_le_Vrai
A voir également
Affiche du film NOUS TROIS
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film SUPERFLIC SE DÉCHAÎNE

à partir de

2.99
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film CAPITAINE CONAN

à partir de

2.99
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film LES MARIÉS DE L AN DEUX

à partir de

2.99
Inclus danspassillimite
 
FilmoTV vous recommande
Affiche du film COMME DES BETES

à partir de

4.99
 
Affiche du film THE WAVE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film DANS L OMBRE DE TEDDY RINER

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film AMERICAN NIGHTMARE 3 : ELECTIONS

à partir de

4.99
 
Affiche du film INSAISISSABLES 2

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film LA TORTUE ROUGE

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés