OUPS J'AI RATE L'ARCHE

À partir de 9.99 €
Eviter le Déluge, c'est bien. En apprendre sur soi, c'est mieux.
Jeunesse - 2015 - Belgique | Allemagne | Luxembourg - 83 MIN - VM - HD - Tous publics
Alors que le Déluge est imminent, les animaux du monde se regroupent dans l'arche de Noé. Dave et son fils Finny sont des nestrians, des créatures colorées, qui parviennent à prendre place à bord de ce bateau.
Au moment de la grande inondation, Finny et Leah, une Grymps, créature sombre et solitaire, sont éjectés et se retrouvent livrés à eux-même. Alors qu'ils essayent de survivre et de trouver un moyen de regagner l'arche, Dave et Hazel, la mère de Leah, partent à la recherche de leurs enfants.
5.4 / 10
1MNavant
2MNaprès
Les avis sur Sens Critique
Perrine Quennesson
Perrine Quennesson
CHRONIQUEUR

Coproduction européenne entre l’Allemagne, l’Irlande, le Luxembourg et la Belgique, Oups j’ai raté l’arche de Toby Genkel et Sean McCormack est produit par la même société, Ulysses Films, que, notamment, Niko le petit renne. Ainsi y retrouve-t-on une même ambiance de conte pour enfants truffé de rebondissements et un esthétisme particulièrement chatoyant.

Dans cette histoire, Finny et son père Dave, deux créatures appelées Nestrians, ne sont pas conviés sur l’Arche de Noé. Grâce aux farouches Grymps, Hazel et Leah, le père et le fils vont pouvoir monter à bord. Mais Leah et Finny vont tomber à l’eau au moment du départ. Ils vont dès lors devoir s'unir pour échapper au Déluge et survivre dans un monde hostile et peuplé de prédateurs sauvages.

Véritable conte initiatique sur fond de tolérance et d’entraide, Oups j’ai raté l’arche, s’il se destine indéniablement à un public jeune, voire très jeune, offre de véritables moments d’aventures dans une animation soignée qui n’a rien à envier aux Pixar et autres Dreamworks Animation.

FILMOTV vous recommande

Même casting

Pas si éloigné

Contexte

Patrick Descamps

Ici aussi, il est question de survie et d'adaptation... mais à la préhistoire !

Sean Mccormack

Même studio mais aussi même idée : c'est en faisant qu'on apprend.

38 TÉMOINS

Vous aimerez peut-être dans le Pass Illimité