THE BIG LEBOWSKI

1998
112 mn
Parce qu'année après année, le prestige du film des deux frères n'en fini plus de s'épanouir
Inclus dans l’abonnement

Jeff Lebowski, dit The Dude, est un paisible et paresseux célibataire au chômage, que seuls le bowling et ses copains semblent intéresser. Tabassé par deux malfrats qui l’ont confondu avec le vieux et richissime Jeffrey Lebowski, voilà The Dude entraîné dans une sombre affaire d’enlèvement, avec rançon et néonazis nihilistes...

Inclus dans l’abonnement
Comédie
Royaume-Uni|Etats-Unis
Tous publics
VM - HD
1 min avant
2 min après
Les avis sens critique
Les + de filmo

Septième long métrage de Joel et Ethan Coen, notamment auteurs des remarqués Barton Fink et Fargo – l’un et l’autre Palme d’or à Cannes – The Big Lebowski fut tourné au début de l’année 1997 et présenté en avant-première mondiale, un an plus tard, au festival de Berlin.

Sorti en France en avril 1998, le film que vous allez voir est le portrait de Jeff Lebowski, dit "The Dude", un célibataire au chômage, paisible, flegmatique et sans ambition ; une espèce de baba-cool dont le bowling et les copains du bowling semblent l’unique raison de vivre. Mais un jour, il est tabassé par deux malfrats qui l’ont confondu avec le vieux et richissime Jeffrey Lebowski, dont la très jeune épouse doit beaucoup d’argent à un producteur de film porno.

Tel est le point de départ de cette « comédie cubiste concoctée [...] à partir de bric et de broc », comme l’écrira un chroniqueur du New York Observer. Vous y reconnaîtrez John Goodman, Julianne Moore, Steve Buscemi, Philip Seymour Hoffman, John Turturro et, dans le rôle principal : Jeff Bridges. A la question qu’un journaliste lui posa un jour, "Quel serait votre sentiment si, à la fin de votre carrière, votre rôle le plus célèbre restait celui du Dude ?", Jeff Bridges répondit tout à traque : "J’en serais foutrement ravi !"

 
Dans le même genre vous pouvez trouver LAS VEGAS PARANO (1998) (Autre comédie américaine iconoclaste menée par deux marginaux refusant le conformisme ambiant : Johnny Depp et Benicio Del Toro.) ou encore M. KLEIN (1976) (Comme Jeff Lebowski, M.Klein (Alain Delon) est victime d’une homonymie. Les conséquences en seront cependant beaucoup plus dramatiques.).

FilmoTV vous recommande

Même casting

Pas si éloigné