THE GRUDGE

À partir de 4.99 € | -50% avec le Pass Illimité (sous conditions)
Remake d'un remake d'un classique du cinéma de fantôme japonais des années 2000
Fantastique / Horreur - 2020 - Canada|Japon|Etats-Unis d'Amérique - 90 MIN - VM - HD - interdit aux moins de 12 ans
En 2004, une infirmière, Fiona Landers, assassine son mari et leur petite fille âgée de six ans dans sa demeure en Pennsylvanie. Des détectives enquêtent sur les meurtres. Mais il s'avère que la résidence est hantée. Peu de temps avant le meurtre, Fiona a fui précipitamment Tokyo après avoir aperçu les fantômes d'une jeune japonaise, Kayako Saeki, dans un autre domicile inquiétant...

Réalisé par

3.4 / 10
1 min avant1 min avant
2 min après2 min après
Les avis surSens Critique
Christophe Lemaire
Christophe Lemaire
CHRONIQUEUR

Soyons francs : la saga horrifique The Grudge est un brin compliquée à suivre. Reprenons les faits… En 2002, le cinéaste japonais Takashi Shimizu réalise Ju-on. Soit The Grudge en français. Un des sommets du cinéma d’épouvante japonais contemporain dans le genre trouillomètre à zéro. Le même Shimizu, qui, emporté par le succès du film, signera une suite ainsi qu’un remake américain suivi d’une suite de ce même remake. Qui lui même aura droit à une  autre suite, que Shimizu se contentera de produire à défaut de le réaliser. Vous suivez ou pas ?

En 2019, sous l’égide de Sam Raimi producteur, un jeune cinéaste du nom de Nicolas Pesce tourne donc une nouvelle version (qu’on pourrait d’ailleurs épeler nième) de cette histoire horrifiquo/horrifique. A savoir une maison de Pensylvanie devenue hantée depuis qu’une infirmière y a assassiné son mari et sa petite fille de six ans avant de suicider. Deux flics, un homme et une femme,  vont enquêter sur ces meurtres pour s’apercevoir que l’infirmière fut naguère hantée par le fantôme d’une jeune japonaise du temps ou elle résidait à Tokyo.

Une suite/reboot/remake/spin-off (on ne sait plus trop en fait) qui reprend quelques images d’Epinal de la J-Horror (appellation donnée aux films d’épouvante japonais) mais adapté ici à l’imagerie américaine. C’est à dire à grands renforts d’apparitions spectrales, de mains sorties de nulle part  tapant l’incruste dans du cuir chevelu et de quelques plans de cadavres en décomposition. 

FILMOTV VOUS RECOMMANDE

Même casting

Pas si éloigné

Le contexte

Andrea Riseborough

Le film original japonais (tourné en 2002) du japonais Takashi Shimizu qui inspira plusieurs suites et remakes dont celui de Nicolas Pesce

Nicolas Pesce

Le mythique film de Sam Raimi qui, malgré ses moyens limités, révolutionna le cinéma d'horreur des années 80

NOCTURNAL ANIMALS

VOUS AIMEREZ PEUT-ETRE DANS LE PASS