1917

À partir de 4.99 €
Un film de guerre très impressionnant car tourné en une suite de plans-séquences virtuoses
Guerre / Western - 2020 - Canada|Royaume-Uni|Etats-Unis d'Amérique - 114 MIN - VM - HD - Tous publics
En 1917, dans les tranchées, Blake et Schofield, deux soldats, pensent être en sécurité après une apparente retraite allemande. Mais un géneral leur annonce qu'une photographie aérienne montre que les Allemands ont trouvé refuge ailleurs et se préparent à tendre un piège...
1 min avant1 min avant
2 min après2 min après
Les avis surSens Critique
Christophe Lemaire
Christophe Lemaire
CHRONIQUEUR

Grand cinéaste devant l’éternel capable de passer du mélo amoureux des Noces Rebelles au James Bond psychologique de Skyfall, le cinéaste britannique Sam Mendes a pris le pari fou de raconter une tranche de la première guerre mondiale sous la forme d’un unique plan séquence suivant le parcours haletant et kamikaze de deux jeunes soldats britanniques chargés d’apporter un message de l’autre côté des lignes ennemies. Celui ci devant annuler une attaque après une retraite allemande sur un conflit guerrier dans le Nord est de la France.

Evidemment, ce qui fait l’intérêt premier de 1917 est son exploit technique a priori impensable puisque la caméra ne lâche jamais d’une semelle les deux héroïques soldats, ce qui permet au spectateur de s’immerger complètement dans l’action de façon totalement sensorielle.  Avec, pour le coup, d’étonnants moments pyro-techniques tel le crash d’un avion de guerre ou encore l’un des soldats slalomant entre les bombes au milieu d’une centaine de figurants.

Bien sûr, à l’instar de La Corde d’Alfred Hitchcock, soit-disant tourné aussi en un seul plan, 1917 n’a pas été réellement shooté d’une traitre. Sam Mendes, ayant filmé plusieurs plans séquences qui, assemblés judicieusement par la grâce du montage, donnent l’impression que le film a été fait en durée réelle. Un exploit si  impressionnant que 1917 a obtenu une foulée de récompenses, principalement techniques, comme l’Oscar du meilleur mixage son, de la photographie et des effets visuels.

Réalisé par

7.7 / 10

FILMOTV VOUS RECOMMANDE

Même réal

Même casting

Pas si éloigné

Le contexte

Dean-Charles Chapman

Signé Hitchcock, un des films les plus célèbres tourné (en apparence) en un seul plan séquence.

Sam Mendes

Une production imposante et impressionnante, typique des films de guerre des années 60 à gros budget comme "Le pont de Remagen", "Le crépuscule des aigles" et autre " La symphonie des héros".

THE PASSENGER