Agents presque secrets

À partir de 9.99 €
Pour Dwayne Johnson "The Rock" qui s'auto parodie avec beaucoup d'humour.
Aventure / Action - 2016 - Etats-Unis - 109 MIN - VM - HD - Tous publics
Lorsqu'un élève qui fut la risée du lycée auquel il appartenait revient sur les lieux de son enfance à l'occasion de la réunion des anciens, et annonce à ses camarades de l'époque qu'il est devenu agent secret pour le compte de la CIA, il laisse son monde pantois. Il recrute alors celui qui était l'élève le plus populaire, maintenant comptable dans une enttreprise, pour le seconder dans une sorte de mission impossible. Dès lors la vie dudit comptable va sacrément changer de rythme. Adieu les chiffres, bonjour l'action !
5.4 / 10
1MNavant
2MNaprès
Les avis sur Sens Critique
Nabil Massad
Nabil Massad
CHRONIQUEUR

Lorsque l'ex souffre-douleur du lycée, autrefois obèse et maladroit, se métamorphose en monsieur muscle et revient rendre visite à ses anciens camarades pour leur annoncer qu'il fait désormais partie de la CIA et qu'il cherche à recruter un second pour les besoins d'une mission ultra secrète, son meilleur pote de l'époque, devenu comptable, est loin de se douter qu'en acceptant cette proposition et s'en réjouissant, il va mettre les pieds dans un engrenage où chaque pas, chaque geste et chaque mot constituent un risque pour sa vie.


Réalisé par le cinéaste américain Rawson Marshall Thurber à qui l'on doit Les Miller, une famille en herbe, Agents presque secrets est une comédie d'action construite autour du décalage physique impressionnant entre ses deux personnages principaux, l'un grand, un mètre 93, costaud et tout en muscles, 120 kilos sur la balance, s'agissant de Dwayne Johnson qu'on ne présente plus sauf peut-être pour rappeler qu'il interpréta en 2014, Hercule dans le film du même nom réalisé par Brett Ratner, et l'autre, petit, plutôt chétif, 75 kilos, et c'est donc le cas de le dire, qui ne fait pas le poids face à son acolyte aussi appelé The Rock, et pour cause. Ce deuxième larron est lui incarné par Kevin Hart, vu dans En taule:  Mode d'emploi de Etan Cohen, et aussi dans Mise à l'épreuve et Mise à l'épreuve 2 de Tim Story.


Le reste de la distribution est assuré par des acteurs non moins efficaces, parmi lesquels Jason Bateman maintes fois crédité au générique de comédies américaines Anistoniennes, comprenez qu'elles ont Jennifer Aniston pour interprète féminine principale, et puis Amy Ryan dont on n'oublie pas la performance secondaire mais marquante, dans Infiltrator de Brad Furman, où elle est la chef autoritaire de l'agent que joue Bryan Cranston.

FILMOTV vous recommande

Même réal

Même casting

Pas si éloigné

Contexte

Dwayne Johnson

Dans ce film de Michael Bay, Dwayne Johnson se parodie également.

Rawson Marshall Thurber

Ce film de Louis Leterrier met également en scène un agent secret qui ne l'est pas en réalité.

HERCULE

Vous aimerez peut-être dans le Pass Illimité