Bande Annonce de BOULEVARD DU RHUMDécouvrez la bande Annonce de BOULEVARD DU RHUM sur FilmoTVhttp:////content.filmotv.fr/elts/programmes/5220/fond/5220_w_500.jpg
Robert Enrico
Bill TraversBrigitte BardotClive RevillLa PolacaLino VenturaAndréas VoutsinasAntonio CasasGuy MarchandJack BettsJess HahnJoe TurnerMarc EyraudRoger JacquetStéphane Fey

BOULEVARD DU RHUM

120 mn

Note de SensCritique :

/ 10
voir la bande annonce

Réalisateur : Robert Enrico.

Casting : Bill Travers, Brigitte Bardot, Clive Revill, La Polaca, Lino Ventura, Andréas Voutsinas, Antonio Casas, Guy Marchand, Jack Betts, Jess Hahn, Joe Turner, Marc Eyraud, Roger Jacquet. Stéphane Fey

Synopsis : Durant la Prohibition, Cornelius van Zeelinga trafique d’importantes cargaisons d’alcool entre les Caraïbes et les États-Unis. Son bateau coulé par les gardes-côtes, il se réfugie au Mexique, refait fortune et s’achète un nouveau bateau, « La Dame de mon cœur ». Par hasard il entre dans un cinéma où l’on projette un film muet, La Panthère amoureuse. Il tombe immédiatement sous le charme de l’actrice Linda Larue et s’embarque à sa recherche. Il arrive à Cuba, sur le tournage d’un de ses films, et tente de la séduire.

Scénario : Jacques Pecheral, Robert Enrico, Tony Recoder.
Musique : François de Roubaix.
Pays : Espagne | France | Italie
Tags : Aventure / Action, Comédie, Amérique hémisphère sud, Acteurs et actrices, Belle mer, Le monde du crime, A boire, Un ville : Cuba, En bateau.

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
voir ce film

Quatre ans après Les aventuriers, Robert Enrico retrouve Lino Ventura pour un film d’aventures viriles comme il les aime. Cette fois, l’action se passe dans les années 20, à l’époque où la prohibition encourageait les trafics dans toutes les zones frontalières américaines, y compris sur la côte méridionale où le golfe du Mexique servait de porte d’entrée au rhum en provenance des Caraïbes.

Ventura interprète un de ces trafiquants,  dont le destin bascule lorsqu’il tombe amoureux d’une star du cinéma muet, incarnée par Brigitte Bardot.

L’histoire est prétexte à une multitude de péripéties qui glorifient les beuveries et les fanfaronnades d’une façon qui peut paraître un peu dépassée aujourd’hui, mais il en reste quand même quelques séquences impressionnantes comme les fêtes dans des palaces tropicaux, la fameuse séquence de l’aveugle, où Ventura est payé pour se faire tirer dessus dans l’obscurité par des ivrognes, sans compter les pugilats marathon qui traversent différents décors comme dans les westerns de John Ford.

Boulevard du Rhum marque la première collaboration de Robert Enrico avec Brigitte Bardot, et il la trouvait très professionnelle. Comme elle jouait une star du cinéma muet, il fallait tourner les séquences de son histoire avec Lino Ventura, mais aussi les extraits des films grâce auxquels il tombait amoureux d’elle. Il y en en avait de tous les genres, depuis les aventures exotiques en Afrique, jusqu’aux aux films de gangsters sous la prohibition. Par conséquent, elle devait changer de costume et de perruque à chaque nouvelle scène.

Le tournage en lui-même a été une aventure puisqu’il s’est déplacé d’Almeria en Espagne, aux Caraïbes et au Mexique. Bardot avait déjà tourné Shalako à Almeria, mais cette fois, l’endroit avait été choisi pas seulement pour ses paysages désertiques, mais aussi pour ses côtes qui devaient servir de toile de fond aux nombreuses scènes maritimes. Bardot se souvient qu’elle n’était pas très à l’aise. Comme il fallait des décors vierges de toute construction, l’équipe devait naviguer pendant deux heures et demi dans le froid et la houle avant de trouver l’endroit adéquat. Pour passer le temps, l’actrice jouait aux cartes avec Ventura. A la fin de la journée, il fallait encore compter deux heures et demi avant de rentrer à à la nuit tombée.

Robert Enrico confiait qu’une partie du métier consiste à bien connaître ceux avec qui on travaille. « Quand on peut se parler à demi-mot avec les techniciens, on gagne beaucoup de temps et on fait des choses meilleures. C’est la même chose avec les comédiens ; disait-il. Le travail avec eux se fait avant le tournage. On parle, et tout rejaillit face à la caméra». C’est son amitié avec Lino Ventura, que le cinéaste avait connu sur Les grandes gueules, qui lui a permis d’étoffer le rôle du capitaine en l’enrichissant d’anecdotes vécues. A l’inverse, comme il ne connaissait Brigitte Bardot que par ses films, il a essayé de lui écrire des scènes comme elle n’en avait jamais joué auparavant. En dépit de gros moyens qui lui ont permis de tourner au Mexique et aux Caraïbes, Enrico garde le souvenir d’une production qu’il apparentait à une Tour de Babel. Les langues parlées étaient si nombreuses qu’il fallait plusieurs interprètes pour se faire comprendre, souvent sans résultat puisque les instructions finissaient par se perdre en cours de traduction. 

le contexte
A voir également
Affiche du film L AVENTURE, C EST L AVENTURE (VERSION RESTAURÉE)

à partir de

2.99
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film LES BARBOUZES

à partir de

2.99
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film PILE OU FACE

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film POSEIDON

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
FilmoTV vous recommande
Affiche du film BASTILLE DAY

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film APPRENTICE

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film IRREPROCHABLE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film SUICIDE SQUAD

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film GENIUS

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film INSAISISSABLES 2

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés