FEU DE PAILLE

À partir de 2.99 € | -50% avec le Pass Illimité (sous conditions)
Parce qu'il s'agît d'un film important pour apprécier le chemin parcouru par les femmes dans la société
Drame - 1973 - Allemagne - 99 MIN - VO - HD - Tous publics

Une femme, Elisabeth, la trentaine, mère d'un jeune enfant, vient de divorcer. Elle fait une rencontre mais doit trouver un travail régulier pour continuer à voir son fils. Son employeur tente d'abuser d'elle. Dans une société où le couple est la norme, elle s'aperçoit qu'une femme ne peut être véritablement libre...

6.3 / 10
6.3 / 10
1 min avant1 min avant
2 min après2 min après
Carlos Gómez
Carlos Gómez
CHRONIQUEUR

Sur le thème de l’émancipation féminine, Feu de paille de Volker Schlondorff est un film important. Important et en avance sur son temps puisque sorti en 1973 il pose des questions cruciales auxquelles notre société n’est toujours pas capable de répondre, de façon satisfaisante, en 2021, en matière de discrimination. 

Feu de paille c’est l’histoire d’Elisabeth, une femme de trente ans qui vit à Munich. Une Allemande mariée trop tôt, dont le couple parti à vau-l'eau l’a conduite à demander le divorce, pour vivre enfin sa vie, car elle pressent que les temps changent.  Elle est bien décidée à trouver une situation professionnelle stable, afin de s’épanouir, de se réaliser, enfin. Mais quand son patron tente d’abuser d’elle, quand la garde de son enfant s’avère compliquée, Elisabeth déchante.   

En creux, le cinéaste allemand dessine ainsi les contours d’une société patriarcale qui laisse bien peu de latitude aux femmes qui rêveraient d’une vie affranchie des contraintes. Elisabeth est interprétée par Margarethe von Trotta, également coauteur du scénario avec Volker Schlondorff, son mari à l’époque. Elle n’est encore qu’une actrice. Bientôt elle passera à la réalisation, soucieuse elle aussi d'émancipation. Et capable de la réussir.

 
Dans le même genre vous pouvez trouver MARIAGE STORY (Une vision américaine et plus contemporaine de la femme en quête d'autonomie) ou encore L'HONNEUR PERDU DE KATHARINA BLUM (Deux ans après, le même réalisateur adaptait ce roman à succès qui décrivait de nouveau la place ingrate accordée à la femme dans la société allemande.).

Réalisé par

Même réal

Pas si éloigné