Bande Annonce de LA CHUTE DE LA MAISON BLANCHEDécouvrez la bande Annonce de LA CHUTE DE LA MAISON BLANCHE sur FilmoTVhttp:////content.filmotv.fr/elts/programmes/4704/fond/4704_w_500.jpg
Antoine Fuqua
Aaron EchartAshley JuddGerard ButlerMelissa LeoMorgan FreemanAngela BassettDylan McdermottFinley JacobsenRick YuneRobert FosterDanny BoyerJason YeeLewis Tan

LA CHUTE DE LA MAISON BLANCHE

115 mn

Note de SensCritique :

5.1 / 10
voir la bande annonce

Réalisateur : Antoine Fuqua.

Casting : Aaron Echart, Ashley Judd, Gerard Butler, Melissa Leo, Morgan Freeman, Angela Bassett, Dylan Mcdermott, Finley Jacobsen, Rick Yune, Robert Foster, Danny Boyer, Jason Yee. Lewis Tan

Synopsis : Mike Banning, ancien garde du corps di Président des Etats-Unis Benjamin Asher, se retrouve à travailler derrière un bureau, après avoir tenu pour responsable de la mort accidentelle de Margaret, l'épouse du Président. Lorsqu'un commando nord-coréen attaque la Maison Blanche, Mike Banning est le seul à pouvoir sauver le Président et son fils et enfin prouver sa loyauté.

Scénario : Creighton Rothenberger, Katrin Benedikt.
Musique : Trevor Morris.
Pays : Etats-Unis d'Amérique
Tags : Policier / Suspense, Aventure / Action, suspens en huis clos, La politique américaine, Ca canarde, Des présidents.

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
voir ce film

La Maison Blanche a de tous temps inspiré les scénaristes hollywoodiens et comment s’en étonner ? La résidence présidentielle américaine met manifestement en verve les raconteurs d’histoire à l’image d’Antoine Fuqua qui, avec La Chute de la Maison Blanche, met en scène ni plus ni moins que la prise en otages du président américain et de son fils par un commandant nord-coréen. A charge pour l’un de ses anciens gardes du corps, tenu pour responsable de la mort accidentelle de la Première Dame deux ans auparavant, de sauver le chef de l’Etat…  « Une histoire à fort potentiel », comme l’a dit Antoine Fuqua déjà connu pour ses films pour le moins musclés, comme Training dayLes Larmes du soleil ou bien encore L’Elite de Brooklyn.

Le titre original américain qui pourrait se traduire par « On a détruit l’Olympe » fait explicitement référence à l’une des situations clés du film. Et c’est elle qui a convaincu Antoine Fuqua quand il a été contacté par ses futurs producteurs. « Ce titre, raconte-t-il, m’a fait penser à l’Empire romain et à la mythologie. Le Mont Olympe est la demeure traditionnelle des dieux grecs et romains. C’est un symbole de pouvoir absolu. Dans mon film, la Maison blanche s’écroule d’une manière hallucinante. Cela résonne très fort en moi. L’Empire romain d’hier, ce sont les Etats-Unis d’aujourd’hui et ses monuments les plus prestigieux s’effondrent. ».

C’est en fait l’acteur Gérard Butler qui, incarnant par ailleurs le rôle principal, a produit le film dont il a jugé l’histoire parfaitement crédible. « Lorsque j’étais môme, explique-t-il, les méchants, c’était toujours les Russes. Pour une histoire contemporaine, l’hypothèse coréenne est terrifiante. Après ce qui est arrivé à l’Ambassade des Etats-Unis en Lybie, nous pouvons constater à quel point nous sommes vulnérables à tout moment. La perspective des Nord-Coréens investissant les armes à la main la Maison Blanche était tout à fait captivante. »

Face à un tel scénario catastrophe qui voit le bâtiment phare du pouvoir de la première puissance mondiale attaqué et dévasté par un petit groupe terroriste, on se pose évidemment la question de la crédibilité. Or, Antoine Fuqua, avec ses deux scénaristes, assure que tout un travail préparatoire a permis de valider la vraisemblance d’une attaque de ce genre contre la Maison Blanche. D’anciens agents des services secrets, du FBI et de la CIA ont été ainsi mis à contribution pour valider le scénario.  Perfectionniste jusqu’au bout, le cinéaste a utilisé des soldats de plomb disposés sur une carte méticuleusement détaillée de la Maison Blanche et de ses alentours, afin de visualiser en amont du film le déroulement des opérations.

Il a été par ailleurs établi qu’un groupe militaire d’intervention d’urgence mettrait 15 minutes au moins pour rejoindre la Maison Blanche et fournir un renfort aux agents déjà sur place. C’est donc à partir de ce délai nécessaire à la riposte officielle que les consultants ont participé à l’élaboration d’un plan d’attaque fictif, en ayant recours à un minimum de combattants nécessaires pour s’emparer de la Maison Blanche. La scène de la prise d’assaut se déroule donc en temps réel dans le film tel qu’on vient de le voir : les terroristes prennent en effet le contrôle de la Maison Blanche en 13 minutes avant l’arrivée par conséquent des militaires appelés à la rescousse. Chose plutôt rare, les scénaristes étaient d’ailleurs présents sur le tournage à ce moment-là, avec la possibilité d’adapter leur texte à l’action en cours.

Il n’est pas inutile de savoir qu’au lieu d’avoir recours à l’infographie pour reconstituer le bâtiment emblématique de Washington, le cinéaste a fait construire une réplique et mis en scène l’attaque en se servant judicieusement les effets spéciaux. « Nous avons effectivement, explique-t-il, reproduit la Maison Blanche en Louisiane ! Nous avons entièrement reproduit la façade avant et l’intérieur du hall d’entrée principal. »

Tandis que Aaron écarte les bras, Gérard bute leur chef.

Et oui, toi, petit coquinou, tu pensais que j'allais descendre ce film et pourtant tu viens de lire sur ton site favori : "Rano84 a écrit une critique sur le film La chute de la maison blanche et lui a attribué 7/10" Alors curieux comme tu es, tu décides de lire cette critique ...

Lire la suite
7
Rano84

Le film ne mérite p'têt pas autant, mais putain de merde, il mérite pas moins. Y a genre 400 morts, ça flignue, ça se tape, c'est archi-patriotique, y a des petites punchlines ici et là, on dirait une saison de 24 résumée en deux heures sans les sous intrigues reloues et ...

Lire la suite
10
bossnigger

L'Amérique nouvelle et son mythe fondateur

Il y a cette constance quasi psychotique du cinéma américain d'action à raviver la flamme du 11 septembre 2001, à perpétuer sans cesse les mêmes massacres, les mêmes atrocités, comme pour rappeler à son bon peuple toutes les raisons qu'elle peut avoir à surrenchérir ...

Lire la suite
7
L'Homme Qui Lit
le contexte
A voir également
Affiche du film LA CHUTE DE LONDRES

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film THE DARK KNIGHT, LE CHEVALIER NOIR

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film PIÉGÉ

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film L ARME FATALE

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
FilmoTV vous recommande
Affiche du film COMME DES BETES

à partir de

4.99
 
Affiche du film THE WAVE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film DANS L OMBRE DE TEDDY RINER

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film AMERICAN NIGHTMARE 3 : ELECTIONS

à partir de

4.99
 
Affiche du film INSAISISSABLES 2

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film LA TORTUE ROUGE

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés