LA DARONNE

2020
101 mn
Parce qu’Isabelle Huppert y parle arabe presque sans accent (et y est à mourir de rire)
Disponible à la carte à partir de 4.99 € | -50% pour les abonnés
Patience Portefeux est interprète judiciaire franco-arabe, spécialisée dans les écoutes téléphoniques pour la brigade des Stups. Lors d'une enquête, elle découvre que l'un des trafiquants n'est autre que le fils de l'infirmière dévouée qui s’occupe de sa mère. Elle décide alors de le couvrir et se retrouve à la tête d'un immense trafic. Cette nouvelle venue dans le milieu du deal...
Disponible à la carte à partir de 4.99 € | -50% pour les abonnés
Comédie
France
Tous publics
VF - HD
1 min avant
2 min après
Les avis sens critique
Les + de filmo

Une comédie, avec Isabelle Huppert ? Non, vous ne rêvez pas. La Daronne s’inscrit même parmi les rôles les plus originaux que la comédienne a tenu sur l’ensemble de sa carrière. Un numéro d’équilibrisme au service d’un personnage plus complexe qu’il n’y paraît, qu’elle parvient à rendre attachant, au fil de scènes des plus cocasses. La Daronne voit Isabelle Huppert jouer les trafiquants de cannabis avec un aplomb comique. La manière dont elle impose sa loi aux caïds de banlieue vous amusera à coup sûr. 

La prouesse repose sur la transformation qu’elle opère au cours du récit : au début, elle est juste Patience Portefeux, une femme plutôt transparente, qui travaille comme interprète en langue arabe au service de la brigade des stups. Et puis, à la faveur d’une écoute téléphonique qu’on lui demande d’assurer, Patience découvre quel profit elle pourrait tirer d’une livraison en cours… qui réglerait définitivement ses problèmes chroniques d’argent. Elle devient alors un lionne prête à tout pour faire fructifier son petit commerce. 

Le chef des stups, secrètement amoureux d’elle, est interprété par Hippolyte Girardot qui avait déjà été le partenaire d’Isabelle Huppert dans le passé, dans le film Après l’amour de Diane Kurys (1991). Le film que vous vous apprêtez à découvrir nous permet aussi d’apprécier le jeu, tout en subtilité de Liliane Rovère alias Arlette, de l’agence artistique ASK, dans la série Dix pour cent. Elle joue la mère d’Isabelle - La Daronne - Huppert et peu de scènes lui suffisent à conférer une âme au personnage. 

 
Dans le même genre vous pouvez trouver LES BRAQUEUSES (Dans son premier film, Jean-Paul Salomé mettait en scène un groupe de jeunes femmes que rien ne prédisposait à la délinquance.) ou encore LES RIPOUX (1984) (Cette comédie à succès de Claude Zidi avait popularisé l'image du fonctionnaire entre flic et voyou.).

FilmoTV vous recommande

Même réal

Même casting

Pas si éloigné