LA MAIN DU DIABLE

À partir de 9.99 €
Parce que Jean Devaivre a tourné certains passages mémorables du film, dont celui du jugement!
Fantastique / Horreur - 1943 - France - 80 MIN - VF - HD - Tous publics
Dans un relais de montagne fréquenté par des randonneurs, un homme aux abois fait irruption, portant avec lui un mystérieux paquet qu’il garde en permanence auprès de lui. A la faveur d’une coupure de courant consécutive à un orage, le paquet disparaît. Effondré, l’homme se met à raconter son histoire. Son nom est Roland Brissot, il est peintre, et il a acheté un talisman sensé...

Réalisé par

7.4 / 10
1 min avant1 min avant
2 min après2 min après
Les avis surSens Critique
Gérard Delorme
Gérard Delorme
CHRONIQUEUR
Inspiré de la nouvelle de Gérard de Nerval La main enchantée, La main du diable de Maurice Tourneur est un des rares exemples d’incursion française dans le cinéma fantastique. C’est d’autant plus étonnant que le film a été produit pendant l’Occupation, sous la supervision de la compagnie Continental films, créée par les nazis pour produire des programmes de divertissement légers et anodins.

Ca n’a pas empêché le scénariste Jean-Paul le Chanois de moderniser un sujet faustien en imaginant un peintre médiocre, joué par Pierre Fresnay, qui passe un pacte avec le diable pour avoir du succès. Même s’il n’y a pas de quoi chercher des sous-entendus subversifs cachés, on peut apprécier le parti pris audacieux de représenter le diable comme un personnage anodin, ce qui est une façon assez convaincante de montrer que le mal est banal et ordinaire.

Maurice Tourneur, qui avait appris la réalisation à Hollywood dès le début des années 20, maîtrisait parfaitement le métier et a réussi à  donner une grande classe à une histoire qui aurait pu tomber à plat en d’autres mains.

FILMOTV VOUS RECOMMANDE

Même réal

Même casting

Pas si éloigné

Le contexte

Encore une variation sur le thème de Faust

Maurice Tourneur

Déjà un rare exemple d'incursion du surnaturel dans un film français

LA GRANDE ILLUSION

VOUS AIMEREZ PEUT-ETRE DANS LE PASS