Les visiteurs du soir

Bientôt disponible
Fantastique / Horreur - 1942 - France - 110 MIN - Tous publics
Au Moyen Age un couple envoyé sur terre par le diable frappe aux portes d'un château pour y demander asile. Déguisés en baladins les deux créatures ont pour mission de semer la discorde et d'attiser la violence entre les hommes. Pourtant Gilles, l'un des deux suppôts, tombe amoureux de la fille du châtelain et s'en fait aimer. L'amour sera-t-il plus fort que l'esprit du malin?

Réalisé par

6.9 / 10
1MNavant
2MNaprès
Les avis sur Sens Critique
Denis Parent
Denis Parent
CHRONIQUEUR

Le cinquième film signé Prévert et Carné tombe au pire moment de la guerre et fait un voyage dans le temps. En plein été 1942 sur les hauteurs de Nice une bande de Parisiens tourne un film médiéval. « Les visiteurs du soir », fable et chanson de geste, raconte comment le diable envoie un couple tentateur pour semer la perturbation ici bas. Le casting est impressionnant. Côté diable Jules Berri incarne le malin quand ses suppôts sont joués par la grande Arletty et un jeune acteur de théâtre à la voix de cathédrale Alain Cuny. Du côté des pauvres créatures humaines Fernand Ledoux, Marie Déa et Marcel Herrand jouent les seigneurs du château.
Le film a été présenté à posteriori comme une fable antiallemande appelant à la résistance. Marie Déa a démenti cette hypothèse, même si le public a pu y voir une parabole. En effet cette œuvre annoncée comme une catastrophe commerciale fut un énorme succès populaire et provoqua en ces mois d’occupation un sentiment collectif de fierté nationale.

Contexte

Marcel Carné

LE JOUR SE LÈVE (1943) DE MARCEL CARNÉ

Vous aimerez peut-être dans le Pass Illimité