Bande Annonce de Les visiteurs du soirDécouvrez la bande Annonce de Les visiteurs du soir sur FilmoTVhttp:////content.filmotv.fr/elts/programmes/1834/fond/1834_w_500.jpg
Marcel Carné
ArlettyAlain CunyFernand LedouxJules BerryMarie DéaGabriel GasbrioMarcel HerrandRoger BlinSimone Signoret

Les visiteurs du soir

110 mn

Note de SensCritique :

6.8 / 10
voir la bande annonce

Réalisateur : Marcel Carné.

Casting : Arletty, Alain Cuny, Fernand Ledoux, Jules Berry, Marie Déa, Gabriel Gasbrio, Marcel Herrand, Roger Blin. Simone Signoret

Synopsis : Au Moyen Age un couple envoyé sur terre par le diable frappe aux portes d'un château pour y demander asile. Déguisés en baladins les deux créatures ont pour mission de semer la discorde et d'attiser la violence entre les hommes. Pourtant Gilles, l'un des deux suppôts, tombe amoureux de la fille du châtelain et s'en fait aimer. L'amour sera-t-il plus fort que l'esprit du malin?

Scénario : Jacques Prévert, Pierre Laroche.
Musique : Joseph Kosma, Maurice Thiriet.
Pays : France

Film pas encore disponible

Le cinquième film signé Prévert et Carné tombe au pire moment de la guerre et fait un voyage dans le temps. En plein été 1942 sur les hauteurs de Nice une bande de Parisiens tourne un film médiéval. « Les visiteurs du soir », fable et chanson de geste, raconte comment le diable envoie un couple tentateur pour semer la perturbation ici bas. Le casting est impressionnant. Côté diable Jules Berri incarne le malin quand ses suppôts sont joués par la grande Arletty et un jeune acteur de théâtre à la voix de cathédrale Alain Cuny. Du côté des pauvres créatures humaines Fernand Ledoux, Marie Déa et Marcel Herrand jouent les seigneurs du château.
Le film a été présenté à posteriori comme une fable antiallemande appelant à la résistance. Marie Déa a démenti cette hypothèse, même si le public a pu y voir une parabole. En effet cette œuvre annoncée comme une catastrophe commerciale fut un énorme succès populaire et provoqua en ces mois d’occupation un sentiment collectif de fierté nationale.

Marcel Carné s’était entiché d’Alain Cuny qu’il avait vu sur scène jouer Orphée dans l‘Eurydice de Anouilh. Il avait alors dans ses cartons plusieurs projets : « Juliette ou la clé des songes » notamment d’après la pièce de Georges Neveux, ou encore une variation autour du Chat botté de Charles Perrault. Contraint par la censure à chercher des sujets niais ou intemporels, il se décide alors pour un conte fantastique qui a l’avantage de l’éloigner des contingences du moment. Prévert écrit avec Pierre Laroche « Les visiteurs du soir » à, Tourette sur loup, en zone libre où la vie est un peu plus douce. C’est d’ailleurs là et dans la région de Vence qu’on tournera les extérieurs du film. Alexandre Trauner va réaliser des prodiges pour reconstituer le château du film avec le peu de matériau qu’il  pourra se procurer.
Et la magnificence des costumes et des décors n’est qu’apparente. Les figurants affamés dévorent les plats de victuailles censés jouer dans le plan. On est obligé de les remplacer et certains poulets à l’image sont en carton. Les robes sont en papier ou dans des étoffes de récupération quand aux chevaux du film ils ont été empruntés aux gardes nationaux de Pétain, ex gardes mobiles. Seules les vedettes ont droit à un traitement de faveur et leur cantine est approvisionnée par le marché noir. Les intérieurs sont exécutés soit au studios de la Victorine à Nice soit à Joinville, en région parisienne. Sur le tournage Carné, qui doute de Cuny et de son phrasé si particuliers, qui souffre de la pénurie générale, se montre autoritaire, violent et dépressif. Il terrorise les figurants parmi lesquels de futures célébrités : Alain Resnais, François Chaumette, Jean Carmet, Simone Signoret.
Quand à ce jeune italien envoyé par la coproduction comme assistant de Carné il se nomme Michelangelo Antonioni. Après 5 mois de tournage entre avril et septembre 1942 le film est enfin dans la boite. A sa sortie pour les fêtes de fin d’année il deviendra un véritable phénomène de société. Et Carné pourra dire à Arletty : « vous êtes du prochain film de Jacques ». Ce film signera l’apothéose des deux ménestrels du réalisme poétique : « Les enfants du paradis ».

Considéré à juste titre comme un chef-d'œuvre du cinéma français, le film de Carné mérite toute sa réputation. Décors grandioses et féériques d'Alexandre Trauner, noir et blanc sublime, cadrages sensuels, rythme envoûtant, prestation fervente des acteurs (inoubliables ...

Lire la suite
8
TheScreenAddict

La bonté du Diable

Enfin revu dans une excellente édition, nettoyée de rayures et de tremblottis gélatineux, le film m’a fait une drôle d’impression… C’est vraiment un océan de niaiserie, parcouru par des vagues de puissant ennui, mais sauvé – et un peu au delà ! – par quelques ...

Lire la suite
8
Impétueux

Vade retro

Comment expliquer l’impression très contrastée, paradoxale, que finissent par laisser ces Visiteurs du soir, pleins de classe, séduisants mais aussi, au bout du compte, passablement décevants ? Beau Le ton est donné, dès l’attaque sur le clavier, avec un magnifique ...

Lire la suite
7
pphf
 
A voir également
Affiche du film LE JOUR SE LÈVE (VERSION RESTAURÉE)

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film Emmanuelle

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film Les enfants du paradis

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
FilmoTV vous recommande
Affiche du film SALES GOSSES

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film CRASH TEST AGLAÉ

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film LA PLANETE DES VAMPIRES

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film CHOUQUETTE

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film TRAHISONS

à partir de

4.99
 
Affiche du film I WISH - FAITES UN VOEU

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés