LA MOUCHE

Bientôt disponible
Parce qu'il fallait 5 heures minimum pour maquiller Jeff Goldblum (sauf à la fin !)
Fantastique / Horreur - 1987 - Canada|Etats-Unis d'Amérique - 92 MIN - interdit aux moins de 12 ans

Le chercheur Seth Brundle a mis au point un procédé de téléportation qu’il lui faut à présent tester sur de la matière vivante. C’est alors qu’il fait la connaissance de Veronica, une jeune journaliste scientifique vite passionnée par son travail et bientôt très amoureuse de lui. Après avoir, avec succès, téléporté un singe, Seth, veut se téléporter lui-même....

Réalisé par

7.3 / 10
1 min avant1 min avant
2 min après2 min après
Les avis surSens Critique
Laurent Bourdon
Laurent Bourdon
CHRONIQUEUR

David Cronenberg a 15 ans lorsque sort sur les écrans de Toronto, sa ville natale, la Mouche noire, le film de série B que vient de tourner Kurt Neumann pour la Fox. Presque trente ans plus tard, après de nombreux courts métrages et six longs métrages, il en tournera le remake.

Un remake très libre puisque, comme Cronenberg l’expliquera lui-même, Kurt Neumann devait jouer avec la censure de son époque, une censure si sévère qu’il ne pouvait que « suggérer » les choses. Dans le film que vous allez voir maintenant, il est certain que Cronenberg ne suggère pas, il montre. Il montre même tout, ou presque, au point qu’une interdiction aux moins de 12 ans s’imposa à sa sortie française, en janvier 1987. Vous voilà prévenu.

Face à Jeff Goldblum, dans le rôle du scientifique certain de pouvoir bientôt changer la face du monde, le cinéaste engagea la très charmante Geena Davis, qui avait fait ses brefs débuts, quatre ans plus tôt (et en petite tenue), aux côtés de Dorothy, alias Michael, alias Dustin Hoffman dans Tootsie de Sydney Pollack. Voici donc la Mouche, Oscar du meilleur maquillage, à Hollywood, et Prix spécial du jury, à Avoriaz.

Le contexte

Jeff Goldblum

Assez différent, bien qu’inspiré du même roman, un film de série B avec Vincent Price en frère du scientifique, victime de son invention.

David Cronenberg

La célèbre nouvelle de Franz Kafka, adaptée par le français Mathieu Zeitindjioglou, avec Catherine Jacob et Jean-Claude Dreyfus.

JURASSIC PARK (1993)

VOUS AIMEREZ PEUT-ETRE DANS LE PASS