LE DINDON

À partir de 2.99 € | -50% avec le Pass Illimité (sous conditions)
Le soin apporté à l'aspect visuel du film en fait une sorte de bonbon acidulé filmé ...
Comédie - 2019 - France - 82 MIN - VF - HD - Tous publics
Monsieur de Pontagnac suit Victoire, dont il est instantanément tombé amoureux. Il frappe à sa porte. La jeune femme refuse ses avances car elle est mariée. Pontagnac a la surprise de découvrir qu'elle est l'épouse de Vatelin, son notaire. Vatelin prend plutôt bien cette tentative de séduction...
1 min avant1 min avant
2 min après2 min après
Les avis surSens Critique
Stéphane Boudsocq
Stéphane Boudsocq
CHRONIQUEUR

Ami du vaudeville, du quiproquo, de la porte qui claque et du marivaudage : soyez les bienvenus ! Le film de Jalil Lespert qui va suivre est une adaptation d’un des maîtres du genre, Georges Feydeau. Oui, c’est un peu à la comédie ce que Bocuse est à la cuisine, Zidane au football et Kim Kardashian au selfie : LE spécialiste du genre !

Voici donc l’histoire de monsieur de Pontagnac, aristo libertin, fou amoureux de Victoire, la belle jeune femme de son ami Vatelin, notaire parvenu. Un trio amoureux se met en place, bientôt arbitré par les mensonges des uns, les amants-maîtresses des autres et une bonne dose du burlesque mâtinée de mauvaise foi… Bref, un jeu de massacre amoureux irrésistible au cœur duquel Dany Boon, Guillaume Gallienne, Alice Pol, Ahmed Sylla et Laure Calamy évoluent comme les animaux de la grande basse-cours des sentiments.

Idée astucieuse du réalisateur : transposer l’époque du « Dindon », (joué pour la 1e fois en 1896), à nos années 60 d’avant la libération de la femme avec à la clef un savoureux portrait de ce que on appellera plus tard le féminisme…

Réalisé par

4.4 / 10

FILMOTV VOUS RECOMMANDE

Même réal

Même casting

Pas si éloigné

Le contexte

Guillaume Gallienne

Les jeux de l'amour et du hasard, du marivaudage, voire du libertinage peuvent avoir des conséquences inattendues : la preuve en deux films !

Jalil Lespert

Deux adaptations d'une pièce de Georges Feydeau, tournées à 50 ans d'intervalle mais qui offrent toutes deux de formidables portraits de femmes...

LES GARCONS ET GUILLAUME A TABLE !

VOUS AIMEREZ PEUT-ETRE DANS LE PASS