Bande Annonce de LES PRÉDATEURSDécouvrez la bande Annonce de LES PRÉDATEURS sur FilmoTVhttp:////content.filmotv.fr/elts/programmes/1046/fond/1046_w_500.jpg
Tony Scott
Catherine DeneuveDavid BowieSusan SarandonBeth EhlersCliff de YoungDan HedayaJohn PankowWilliam Dafoe

LES PRÉDATEURS

93 mn

Note de SensCritique :

6.7 / 10
voir la bande annonce

Réalisateur : Tony Scott.

Casting : Catherine Deneuve, David Bowie, Susan Sarandon, Beth Ehlers, Cliff de Young, Dan Hedaya, John Pankow. William Dafoe

Synopsis : Ils sont jeunes et beaux. Et ils sont branchés. Et ils ramènent à la maison d'autres créatures jeunes et belles. Et... ils leur sucent le sang. Du coup, ils restent jeunes et beaux. Sinon, non.

Scénario : Ivan Davis, James Costigan.
Musique : Denny Jaeger, Michel Rubini.
Pays : Royaume-Uni
Tags : Fantastique / Horreur, Monstrueux, Le discours d'un roi, Films d'horreur avec des vampires, Au lit, Les films à voir avant de mourir par Mad Movies, Rock and gore, ROCK AND GORE.

à partir de

2.99
Inclus danspassillimite
voir ce film

Evidemment, ce qui frappe d'entrée dans ce film, c'est son affiche. David Bowie et Catherine Deneuve, réunis en 1983 par un des rois du clips, ça fait son effet. Surtout quandon ajoute à ce casting Susan Sarandon, et qu'on explique que les deux jeunes femmes vont prochainement se déshabiller.

Evidemment, la perspectivede les voir se sucer est alléchante... Précisons quand même que nous sommes là dans le cadre médical. Car tous ces beaux jeunes gens sont parfaitement malades. Il se peut même que certains d'entre eux meurent. Enfin, quand ils en sont capables... Regardez, vous comprendrez mieux. Et ce sera plus simple de s'en reparler ensuite.

C'est donc bien d'un filmde vampires qu'il s'agit, mais plus encore, c'est une intéressante photographie du monde de 1983. L'année où la Terre ne s'est mise à parler que d'une seule chose, une maladie nouvelle, universelle, contagieuse et incurable, le SIDA. Dans ce contexte, on comprend mieux les partis pris de Tony Scott, cette fascination pour le sang, associée comme il se doit au sexe et à la mort. D'autant qu'en 1983, on est en pleine explosion de la pub et on constate l'éruption d'un nouveau phénomène dans le paysage audiovisuel, le clip. Ca tombe bien, l'un des réalisateurs vedettes de ces jolis courts films très audacieux sur le plan visuel, et à l'époque souvent très bleus, se nomme Tony Scott.

Les Prédateurs est son premierlong métrage. 3 ans avant Top Gun (ou la consécration de Tom Cruise), 10 ans avant True Romance (où on découvrira un jeune ahuri nommé Brad Pitt). Tony Scott a un frère, prénommé Ridley. C’est le cinéaste et le cinéphile de la famille.

En 83, Ridley est excessivement chaud. En 77, il a réalisé les Duellistes. En 79, il a réalisé le premier Alien et en 82, il a réalisé son chef d'oeuvre, Blade Runner, dont les personnages les plus fameux sont les Répliquants, des êtres parfaits à la durée de vie fort limitée. Ils étaient incarnés par Rutger Hauer et par la très belle Sean Young. Le film a marqué une génération, et même plusieurs, pas étonnant que le petit frangin ait été influencé... allant même jusqu'à recopier la coiffure de Sean Young sur les têtes de Susan Sarandon et Catherine Deneuve.

Et David Bowie dans tout ça ? Eh bien, après des débuts humanoïdes prometteurs dans L'Homme Qui Venait d'Ailleurs, en 76, de Nicholas Roeg, c'est l'époque où sa première carrière d'acteur bat son plein. Entre 83 et 86, après ces Prédateurs, il alternera les coiffures avec des rôles majeurs dans Furyo de Nagisa Oshima, Absolute Beginners de Julien Temple et Labyrinthe de Jim Henson. Le tout ponctué par une apparition de prestige, en Ponce Pilate, dans La Dernière Tentation du Christ de Scorsese.

Love addict.

J'ai toujours pensé qu'il était essentiel de voir au moins deux fois chaque film, histoire de rafraîchir nos souvenirs, de confronter l'oeuvre en question à une sensibilité en mutation constante. L'occasion de cruelles déceptions comme de belles réhabilitations, dont c'est ...

Lire la suite
8
Gand-Alf

On se remet très lentement du choc, de l'explosion de sensations qui découle de la contemplation de cet objet rare du cinéma, ce diamant noir plus baudelairien que baudelairien, cette méditation ahurissante sur la chair, la mort et le temps, plus proustienne que proustienne, ...

Lire la suite
10
TheScreenAddict

The Hunger

Deuxième proposition de film à l'université, avortée car un public absent... Tant pis, je dépose ça ici, avec ma "critique" d'origine à la suite : On a commencé avec Carrie (http://www.senscritique.com/film/Carrie_au_bal_du_diable/critique/21387265), qui acquiert ses pouvoirs, ...

Lire la suite
7
slowpress
A voir également
Affiche du film LE PRESTIGE

à partir de

2.99
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film MA MÈRE, MOI ET MA MÈRE
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film THE LORDS OF SALEM
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film GIRL IN 3D
Inclus danspassillimite
 
FilmoTV vous recommande
Affiche du film COMME DES BETES

à partir de

4.99
 
Affiche du film THE WAVE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film DANS L OMBRE DE TEDDY RINER

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film AMERICAN NIGHTMARE 3 : ELECTIONS

à partir de

4.99
 
Affiche du film INSAISISSABLES 2

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film LA TORTUE ROUGE

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés