MA FILLE

À partir de 2.99 €
La manière dont les rues de Paris sont filmées la nuit confère au film une dimension esthétique très particulière, d'où ressortent un danger et une fascination quasi palpables...
Drame - 2018 - France - 77 MIN - VF - HD - Tous publics
Hakim pensait tout savoir de sa famille, si paisible et heureuse en apparence... Mais en enquêtant sur le quotidien de sa fille aînée, Leila, il va découvrir que la jeune femme ne travaille pas du tout à Paris dans un salon de coiffure. Une quête difficile et dangereuse vers la vérité commence alors...

Réalisé par

5.9 / 10
1 min avant1 min avant
2 min après2 min après
Les avis surSens Critique
Stéphane Boudsocq
Stéphane Boudsocq
CHRONIQUEUR

On peut être un papa modèle, chef d’une famille aimée, aimante et passer totalement à côté des secrets de ses enfants… Prenez Hakim, le père de Leila et Nedjma. Depuis son Jura d’adoption, cet homme intègre et taiseux, originaire d’Algérie, s’étonne de ne plus recevoir de nouvelles de sa fille aînée, partie travailler comme coiffeuse à Paris.

Inquiet et vaguement en colère, Hakim monte donc à la capitale comme on dit encore en province, accompagné de Nedjma. Il veut voir de ses yeux ce que peut bien lui cacher son enfant devenue grande. Mais ce qu’Il va découvrir, ce sont les dangers de la nuit parisienne et surtout que Leila ment à ses proches depuis des mois. Pire encore, la jeune femme semble bien avoir basculée dans un monde dangereux…

C’est Roschdy Zem qui incarne ce père au bord du gouffre et solide à la fois, dans une sorte de composition à mi-chemin entre Lino Ventura et Robert de Niro, au cœur d’un premier film prometteur signé par la comédienne Naidra Ayadi…

FILMOTV VOUS RECOMMANDE

Même casting

Pas si éloigné

Le contexte

Roschdy Zem

Quand la capitale française devient un personnage à part entière : des rues filmées de nuit, fascinantes, inquiétantes, séduisantes...

Naydra Ayadi

Un enfant dont on croit tout savoir... Une vérité douloureuse cachée puis révélée... deux magnifiques rôles de pères pour Kad Merad et Roschdy Zem...

INDIGENES

VOUS AIMEREZ PEUT-ETRE DANS LE PASS