Bande Annonce de PLEIN SOLEILDécouvrez la bande Annonce de PLEIN SOLEIL sur FilmoTVhttp:////content.filmotv.fr/elts/programmes/1232/fond/1232_w_500.jpg
René Clément
Alain DelonMarie LaforêtMaurice RonetBily KearnsElvire PopescoErno CrisaFrank LatimoreRomy Schneider

PLEIN SOLEIL

113 mn

Note de SensCritique :

7.4 / 10
voir la bande annonce

Réalisateur : René Clément.

Casting : Alain Delon, Marie Laforêt, Maurice Ronet, Bily Kearns, Elvire Popesco, Erno Crisa, Frank Latimore. Romy Schneider

Synopsis : Eté 1959 : Le jeune Tom Ripley a été chargé par le riche Greenleaf d’aller chercher son fils Philippe qui en compagnie de son amie Marge, passe de longues vacances en Italie et traîne pour rentrer aux Etats Unis. Philippe est snob, arrogant, insouciant et trop sûr de son argent. Ripley s’installe sur le yacht de Philippe Greenleaf. Il  s’introduit dans l’intimité du couple tout en subissant les vexations répétées de Philippe. Il va cependant profiter d’une brouille entre les deux pour s’approprier Philippe.

Scénario : Paul Gégauff, René Clément.
Musique : Nino Rota.
Pays : France | Italie
Tags : Policier / Suspense, Drame, Cavales, Trop chaud, Mare nostrum, Séries noires françaises.

à partir de

10.99
voir ce film

Plein Soleil n’est pas la première adaptation de Patricia Highsmith au cinéma - Hitchcock et son Inconnu du Nord Express sont déjà passés par là- mais c’est la première fois qu’un cinéaste français, René Clément en l’espèce, s’attaque à l’univers de la romancière américaine. D’autres suivront. Claude Miller et Dites lui que je l’aime, Michel Deville et Eaux profondes, Claude Chabrol et le Cri du Hibou… Nous sommes en 1959. Pour la première fois, apparaît sur l’écran, le personnage de Tom Ripley, créé donc par Highsmith, un personnage oh combien ambigu, moralement, humainement, sexuellement. Cette fois Ripley est chargé par le richissime Greenleaf de ramener à San Francisco son fils Philippe dont les vacances en Europe avec sa copine trainent un peu. Sur commande, Ripley va donc s’intégrer dans l’intimité du couple, et, et, et…

C’est la journaliste France Roche qui attire en, premier l’attention de René Clément, auteur faut il le rappeler de Jeux interdits et de Gervaise, sur le roman de Patricia Highsmith qui venait d’obtenir le Grand Prix de la littérature policière. Mais Clément travaille alors sur un autre projet, Barrage conte le Pacifique d’après Marguerite  Duras, un projet qui se solde quelques mois plus tard par un demi échec. Les frères Hakim, célèbres producteurs reviennent alors à la charge avec le livre d’Highsmith. Clément cède. "J’ai été séduit » écrira t il « par l’ambiguïté et le sentiment de malaise qui se dégage de l’intrigue." Il ne le regrettera pas. Plein Soleil devient tout à la fois un succès, un classique et le révélateur d’une star, Alain Delon. A  25 ans à peine, celui ci va littéralement crever l’écran en Ripley, et voler la vedette à ses autres partenaires Maurice Ronet et Marie Laforêt. "Si je n’avais pas fait Plein Soleil, ne cessera de répéter Delon, je n’aurais pas été là ou je suis aujourd’hui. J’ai toujours dit que Clément était et reste mon maître." Pour la petite histoire, ne loupez d’ailleurs pas au début du film l’apparition fugitive de sa fiancée de l’époque, et qui s’appelle Romy Schneider.

Patricia Highsmith se déclara ravie de ce que René Clément avait fait de son roman, à l’exception de cette scène finale qu’elle qualifiera- je cite - de "concession à la soi disant morale publique".

En fait Alain Delon n’était pas du tout pressenti à l’origine de Plein Soleil, mais Jacques Charrier en Greenleaf et Maurice Ronet en Ripley. Puis Jacques Charrier décide de rejoindre sa fiancée Brigitte Bardot et de  jeter l’éponge. George Beaume futur agent et ancien journaliste à Jours de France souffle à Clément le nom de Delon dont il a remarqué la présence à l’écran. Clément se rend au cinéma le voir dans Faible femmes une comédie qu’il ne trouve pas terrible. Il remarque tout de même quelque chose d’intéressant dans l’acteur, mais pour le rôle de Greenleaf. "Non !" dit Delon qui exige le rôle de Ripley, ce qui est assez arrogant. Il débute quasiment d’une part, et d’autre part son image du moment véhicule plutôt quelque chose du jeune premier romantique. Les discussions sont houleuses. 7 juillet 1959, dans un appartement de l’avenue Henri Martin, Delon devant Clément, devant les producteurs, se bat pour un rôle qu’il estime écrit pour lui, celui de Ripley. Au bout de quatre heures de débats intense, une voix casse les conversations, celle de Bella, la femme de Clément, qui proclame avec son accent slave : "Chéri, le petit a raison". Delon a gagné, il sera Ripley.

D’un point de vue formel, les frères Hakim poussent curieusement Clément sur  les territoires  de la Nouvelle Vague qui triomphe alors. Ils lui suggèrent ainsi de travailler avec  Paul Gégauff, le complice alors de Claude Chabrol, ainsi que pour la photo, avec Henri Decae, opérateur de Chabrol toujours et des 400 coups de François Truffaut. La tentative est paradoxale, car Clément figure parmi les bêtes noires des jeunes de la Nouvelle Vague. Et que le tournage en Italie, méticuleusement préparé à l’ancienne par Clément qui a sa réputation à défendre, se situe à des années lumières des méthodes de spontanéité que l’on prête aux plateaux de cette nouvelle génération. Sauf que Clément montre que lui aussi sait s’adapter au dernier moment.  La scène du meurtre sur le voilier est ainsi tournée de façon improvisée, pour profiter au pied levé du passage en arrière plan du voilier du roi du Danemark. Pour profiter aussi du temps houleux qui se lève. La scène est filmée en une matinée. Frappé par le beaupré sur le yacht, Delon tombe à l’eau, tout le monde est paniqué  le croyant mort (l’accident se retrouve d’ailleurs dans le film). Puis la vedette se retrouve seul sur le bateau guidé par la voix de Clément sur un talkie walkie. Henri Decae le suit de loin caméra à la main, à cheval sur l’étrave de la chaloupe qui longe le yacht.

Tout le tournage est ainsi centré sur Delon qui fascine Clément. Il le dirige de façon étonnante, prend plaisir à le filmer comme un fauve dans des lieux clos, lui donne des indications inattendues. Par exemple après l’assassinat du gros américain, Clément lâche à Delon: «  Ben voilà, maintenant débrouille toi, tu  n’es pas un vrai criminel, tu t’es fait avoir. » D’où l’air emprunté de Delon dans les séquences qui vont suivre.

A l’arrivée, Plein Soleil est un succès commercial et critique et donne naissance à une star. Luchino Visconti l’avait bien remarqué et pensera très vite à lui pour le rôle titre de Rocco et ses frères. Clément fera de nouveau appel à Delon à trois autres reprises dont Les Félins ainsi que pour un chef d’œuvre méconnu, Quelle joie de vivre. Plein soleil donnera lieu à une nouvelle vraie version du roman signé Anthony Minghella avec Matt Damon et une fausse ou presque, La Piscine de Jacques Deray dans lequel Delon jaloux assassine une nouvelle fois Maurice Ronet.

Delon en large

Ha ha. Sacré Alain. Si votre route croise ce "plein soleil" par le biais du DVD ou du Bluray, bref du support physique, ne ratez sous aucun prétexte la petite interview de Delon dans les bonus. Non pas pour vous moquer de son embonpoint (à son âge, on a bien le droit finalement), ...

Lire la suite
7
guyness

Un ange noir pour un diamant flamboyant

Comme il y eu "La Bandéra" de Julien Duvivier pour Jean Gabin, il y a "Plein Soleil" de René Clément pour Alain Delon. Ce grand classique du film noir, c'est la naissance d'un mythe. Le mythe Delon. 24 ans à l'époque du tournage du film, l'acteur, quasi-débutant, innonde ...

Lire la suite
9
Guillaume Rouleau

« Tu danses, tu danses, ça sert à quoi ? Nous sommes rien, rien, rien ! »

On a souvent reproché aux français, qu’ils soient cinéastes ou auteurs, d’être inférieurs aux américains en matière de polar. Lorsque Clément adapte Highsmith, il est donc intéressant de se demander en quoi le passage à la moulinette du grand cinéma national des ...

Lire la suite
9
Sergent Pepper
A voir également
Affiche du film HISTOIRES EXTRAORDINAIRES
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film MORT D UN POURRI (VERSION RESTAURÉE)

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film GERVAISE

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film MEURTRE AU SOLEIL

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
En image
FilmoTV vous recommande
Affiche du film COMME DES BETES

à partir de

4.99
 
Affiche du film THE WAVE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film DANS L OMBRE DE TEDDY RINER

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film AMERICAN NIGHTMARE 3 : ELECTIONS

à partir de

4.99
 
Affiche du film INSAISISSABLES 2

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film LA TORTUE ROUGE

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés