PLEIN SOLEIL

À partir de 10.99 €
Parce que Delon y devient une star en 116 minutes de film, et sans quitter l'écran !
Policier / Suspense - 1960 - France|Italie - 113 MIN - VF - HD - Tous publics

Eté 1959 : Le jeune Tom Ripley a été chargé par le riche Greenleaf d’aller chercher son fils Philippe qui en compagnie de son amie Marge, passe de longues vacances en Italie et traîne pour rentrer aux Etats Unis. Philippe est snob, arrogant, insouciant et trop sûr de son argent. Ripley s’installe sur le yacht de Philippe Greenleaf. Il  s’introduit dans l’intimité du couple tout en subissant les vexations répétées de Philippe. Il va cependant profiter d’une brouille entre les deux pour s’approprier Philippe.

Réalisé par

7.5 / 10
1MNavant
2MNaprès
Les avis sur Sens Critique
Jean Ollé-Laprune
Jean Ollé-Laprune
CHRONIQUEUR

Plein Soleil n’est pas la première adaptation de Patricia Highsmith au cinéma - Hitchcock et son Inconnu du Nord Express sont déjà passés par là- mais c’est la première fois qu’un cinéaste français, René Clément en l’espèce, s’attaque à l’univers de la romancière américaine. D’autres suivront. Claude Miller et Dites lui que je l’aime, Michel Deville et Eaux profondes, Claude Chabrol et le Cri du Hibou… Nous sommes en 1959. Pour la première fois, apparaît sur l’écran, le personnage de Tom Ripley, créé donc par Highsmith, un personnage oh combien ambigu, moralement, humainement, sexuellement. Cette fois Ripley est chargé par le richissime Greenleaf de ramener à San Francisco son fils Philippe dont les vacances en Europe avec sa copine trainent un peu. Sur commande, Ripley va donc s’intégrer dans l’intimité du couple, et, et, et…

C’est la journaliste France Roche qui attire en, premier l’attention de René Clément, auteur faut il le rappeler de Jeux interdits et de Gervaise, sur le roman de Patricia Highsmith qui venait d’obtenir le Grand Prix de la littérature policière. Mais Clément travaille alors sur un autre projet, Barrage conte le Pacifique d’après Marguerite  Duras, un projet qui se solde quelques mois plus tard par un demi échec. Les frères Hakim, célèbres producteurs reviennent alors à la charge avec le livre d’Highsmith. Clément cède. "J’ai été séduit » écrira t il « par l’ambiguïté et le sentiment de malaise qui se dégage de l’intrigue." Il ne le regrettera pas. Plein Soleil devient tout à la fois un succès, un classique et le révélateur d’une star, Alain Delon. A  25 ans à peine, celui ci va littéralement crever l’écran en Ripley, et voler la vedette à ses autres partenaires Maurice Ronet et Marie Laforêt. "Si je n’avais pas fait Plein Soleil, ne cessera de répéter Delon, je n’aurais pas été là ou je suis aujourd’hui. J’ai toujours dit que Clément était et reste mon maître." Pour la petite histoire, ne loupez d’ailleurs pas au début du film l’apparition fugitive de sa fiancée de l’époque, et qui s’appelle Romy Schneider.

FILMOTV vous recommande

Même casting

Même casting

Même réal

Contexte

Alain Delon

René Clément

LE GUÉPARD

Vous aimerez peut-être dans le Pass Illimité

Disponible sur





Paiement sécurisé
Mode de paiement
Partenaires

Avec le service d'abonnement VOD illimité FilmoTV, voir les meilleurs films sur tous supports c'est tous les jours et à petit prix ! FilmoTV, un service qui mise sur la polyvalence : PC, application système Android, iPhone et tablettes PC, TV sur fibre optique, télévisions sur Internet, faites entrer le cinéma sur vos écrans ! Profitez de vos films d'horreur par abonnement VOD ou de vos films policier à télécharger. Pour cela dirigez vous sur les pages mode d'emploi et comment s'abonner.