SéRIE NOIRE

À partir de 2.99 €
Alain Corneau transpose l’univers de Jim Thompson, ses meurtres minables et ses escrocs dérisoires, dans la banlieue parisienne qui se constitue alors. Nous sommes en 1978 et Patrick Dewaere est magnifique.
Policier / Suspense - 1979 - France - 110 MIN - VF - interdit aux moins de 12 ans
Frank Poupart fait du porte à porte avec une énergie peu commune dans une banlieue parisienne peu favorisée. Sa rencontre avec une adolescente peu loquace va leur donner des rêves de liberté...

Réalisé par

7.8 / 10
1MNavant
2MNaprès
Les avis sur Sens Critique
Jean-Yves Katelan
Jean-Yves Katelan
CHRONIQUEUR
Pas la peine d'aller chercher très loin, le caractère exceptionnel de ce film tient en deux mots: Patrick Dewaere. En ces années 78-79, il a à peine plus de 30 ans et il ne lui en reste que 4 à vivre. Il met ici toute sa nervosité et toute sa fragilité psy au service d'un personnage, Frank Poupard, qu'on n'oublie plus jamais une fois qu'on a fait sa connaissance. Un drôle de type qui joue tout seul aux gendarmes et aux voleurs dans les terrains vagues. Un type fêlé qui se tape volontiers la tête contre le capot de sa Simca break et qui danse sur des airs de Duke Ellington quand le reste du monde dit "civilisé" tente d'oublier sa misère dans une variété de pacotille.

Il faut dire aussi que l'orchestre qui accompagne le soliste n'est pas mal : Alain Corneau à la baguette, Jim Thompson et Georges Perec à la partition, Bernard Blier et Marie Trintignant aux seconds violons. C'est d'ailleurs dans ce rôle, quasi muet et parfois intégralement nu, que la petite Marie, alors agée de 16 ans, s'est fait un prénom.

FILMOTV vous recommande

Même réal

Même casting

Pas si éloigné

Contexte

Alain Corneau

ADIEU POULET

Vous aimerez peut-être dans le Pass Illimité