Bande Annonce de TRUE STORIESDécouvrez la bande Annonce de TRUE STORIES sur FilmoTVhttp:////content.filmotv.fr/elts/programmes/3902/fond/3902_w_500.jpg
David Byrne
Annie McenroeDavid ByrneJoe Harvey AllenJohn GoodmanSpalding GrayAlix EliasJohn IngleMatthew PoseyRoebuck StaplesTito LarrivaEvelyn BoxFreeman BeattySwoosie Kurtz

TRUE STORIES

85 mn

Note de SensCritique :

/ 10
voir la bande annonce

Réalisateur : David Byrne.

Casting : Annie Mcenroe, David Byrne, Joe Harvey Allen, John Goodman, Spalding Gray, Alix Elias, John Ingle, Matthew Posey, Roebuck Staples, Tito Larriva, Evelyn Box, Freeman Beatty. Swoosie Kurtz

Synopsis : Pour fêter les 150 ans de leur Etat, les habitants d’une petite ville du Texas décident de faire la fête. Nous suivons plusieurs d’entre eux à travers leur vie quotidienne, avant d’assister à un défilé de mode dans un centre commercial et à une parade dans la rue.

Scénario : Beth Henley, David Byrne, Steven Tobolowsky.
Musique : Talking Heads.
Pays : Etats-Unis d'Amérique
Tags : Comédie.

à partir de

7.99
voir ce film

True stories, dans la langue de Shakespeare, ou plutôt celle de George Bush Jr, puisque nous sommes au Texas, veut dire Histoires vraies. Or, on s’en doute tout est faux dans ce documentaire sur une petite ville, Virgil, qui en fait n’existe pas. Et qui brosse le portrait plus vrai que nature de quelques autochtones qui en fait sont des comédiens. A commencer par le metteur en scène, David Byrne, qui joue les narrateurs détachés et se prétend texan. En fait pas plus que vous et moi. Puisqu’il est né en Ecosse et a vécu à Baltimore avant de devenir une star de la scène new-yorkaise. En fait True stories est un peu un OFNI, un objet filmique non identifié. David Byrne l’a en tous cas décrit comme « un projet avec des chansons, basé sur des histoires vraies piochées dans les tabloïds. Comme un magazine télé sous LSD ». Nous voilà donc renseignés.

Le film montre l’effervescence d’une petite ville texane qui fête son 150ème anniversaire. L’occasion de croiser des personnages hauts en couleurs, qui forment un microcosme à peine caricatural de l’Amérique rurale. Un technicien de surface chanteur de country, un politicien misogyne, une femme alitée, une prêtresse vaudou, un prédicateur adepte de la théorie du complot, un télépathe et une mythomane. Il y a beaucoup d’ironie, sans doute, un sens du non-sens qui va dans tous les sens, mais également une vraie tendresse. Et le mélange des genres, entre documentaire, clip et reportage nous séduit autant qu’il nous intrigue.

Il y a également beaucoup de musique dans True stories, ce qui n’étonnera personne, le réalisateur du film n’étant autre que le leader d’un des groupes de rock les plus marquants des années 70 et 80, les Talking Heads. Mais si les membres du groupe apparaissent ici ou là, ils ne sont pas les uniques contributeurs à la bande son. On a en effet le plaisir d’entendre Terry Allen & The Panhandle Mystery Band, Avec un nom pareil, ce serait un crime de s’abstenir.

La première question qui vient à l’esprit est : « Pourquoi la Warner a-t-elle pris le risque de produire un film comme celui-là, assez peu conforme au cinéma mainstream qui est sa raison d’être ? » En fait, un documentaire était sorti deux ans plus tôt, Stop making sense, sur les Talking Heads, qui permettait notamment de les voir sur scène, et le film avait rencontré un joli succès. Et puis si True lies est un mensonge, c’est comme l’indique le titre, un mensonge vrai. Nous ne visitons pas Virgil, puisque la ville n’existe pas, mais le film révèle bien des choses sur Allen, McKinney, Mesquite et Red Oak, de vraies bourgades texanes qui ont eu le bon goût d’accueillir l’équipe du film. Et la parade finale, qui nous permet de voir en action le Sunset High School Marching Band n’aurait pas déparé dans le documentaire réalisé il y a quatre ans par Claude Miller sur les fanfares des campus.

La musique du film est signée David Byrne, ça va de soi. Et si l’on ne voit pas beaucoup ses comparses des Talking Heads, il existe néanmoins un disque du groupe qui a pour titre True stories, incluant des morceaux interprétés par d’autres artistes dans le film. Mais là ça où se complique encore un peu, c’est qu’il existe également un enregistrement des morceaux interprétés par Byrne seul, regroupés dans un autre disque, Sounds from True stories. Quant aux versions des chansons que l’on peut directement entendre dans le film, on les trouve ici ou là sur la face B d’un single. Ou pas du tout, c’est selon. Un vrai casse-tête pour discophile.

On pourra peut-être conclure que finalement le film ressemble à Byrne et à sa musique, un collage aventureux et foutraque qui a quand même révolutionné le rock à la fin des seventies, quand la scène new-yorkaise vibrait sous les assauts de Television et de Patti Smith. Byrne est une sorte de dandy touche-à-tout, un esthète multipolaire. Les Talking Heads se sont tues, mais Byrne est toujours dans les parages. Y compris au cinéma dans son propre rôle. On se souvient l’avoir croisé il y a peu dans This must be the place, quand Sean Penn, en plein désarroi musical vient lui demander conseil… A sa place, on aurait fait pareil.

le contexte
A voir également
Affiche du film ARGO

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film EXTREMEMENT FORT ET INCROYABLEMENT PRES

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
En image
FilmoTV vous recommande
Affiche du film COMME DES BETES

à partir de

4.99
 
Affiche du film THE WAVE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film DANS L OMBRE DE TEDDY RINER

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film AMERICAN NIGHTMARE 3 : ELECTIONS

à partir de

4.99
 
Affiche du film INSAISISSABLES 2

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film LA TORTUE ROUGE

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés