Bande Annonce de WHO'S YOUR DADDY ?Découvrez la bande Annonce de WHO'S YOUR DADDY ? sur FilmoTVhttp:////content.filmotv.fr/elts/programmes/13394/fond/13394_w_500.jpg
Lawrence Sher
Ed HelmsGlenn CloseJk SimmonsOwen WilsonVing RhamesBill IrwinHarry ShearerKatie AseltonKatt WilliamsRettaRyan Cartwright

WHO'S YOUR DADDY ?

108 mn

Note de SensCritique :

4.7 / 10
voir la bande annonce

Réalisateur : Lawrence Sher.

Casting : Ed Helms, Glenn Close, Jk Simmons, Owen Wilson, Ving Rhames, Bill Irwin, Harry Shearer, Katie Aselton, Katt Williams, Retta. Ryan Cartwright

Synopsis : Peter et Kyle Reynolds, deux jumeaux quadragénaires aux tempéraments opposés, découvrent que leur père n'est pas mort contrairement à ce que leur a toujours dit leur mère. Cette dernière finit par leur apprendre son identité  : Terry Bradshaw, l'ex-star du football américain qu'elle a rencontré aux heures joyeuses du disco dans les années 70. Peter et Kyle se mettent en route pour rencontrer leur géniteur et lui apprendre par la même occasion qu'il a eu deux fils.

Scénario : Justin Malen.
Musique : Rob Simonsen.
Pays : Etats-Unis d'Amérique
Tags : Comédie, Fête vous rire, Road movies comiques, Avec une relation entre frères, Football américain / Rugby, avec une relation père / fils.

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
voir ce film
Bastards s’inscrit clairement dans la catégorie du « buddy movie » (film de potes en français) c’est à dire un récit centré sur un duo de personnages amenés à faire équipe malgré eux. Bref c’est le choc des contraires. Les deux « bâtards » en question sont frères jumeaux : le blond Owen Wilson et le brun Ed Helms. Le premier, éternel optimiste, se la coule douce et file le parfait amour sous le soleil de Hawaï. Le second, un proctologue stressé, peine à communiquer avec son ado de fils depuis qu’il s’est séparé de sa mère.

D’ordinaire, les deux frères se voient rarement mais, quand ils apprennent que leur père qu’ils croyaient mort est vivant, ils vont faire la route ensemble pour le retrouver. Le problème c’est que leur mère a vécu à fond les années 70 et leur joyeuse liberté sexuelle et elle n’a pas l’air très sure de l’identité de leur géniteur. Les rencontres se suivent et ne se ressemblent pas.

Tout part d’une vieille photo que les héros croient être celle de leur père et l’idée du film est d’ailleurs venue au scénariste Justin Malen (auteur par ailleurs de Joyeux bordel !) alors qu’il feuilletait un album de vieux clichés de ses parents. Il s’est alors retrouvé à s’interroger sur qui ils étaient avant sa naissance.  Mais Bastards c’est autant la recherche d’un père que la découverte d’un frère…
Bastards marque le passage à la réalisation de Lawrence Sher. Ce chef-opérateur très demandé à Hollywood a signé l’image de nombreux titres dont la saga Very bad trip dans laquelle joue Ed Helms. C’est en partie parce qu’il a lui-même un jumeau qu’il a choisi de mettre en scène cette histoire de fratrie. « Mon frère me ressemble énormément mais nous avons toujours été très différents. Du coup, les relations fraternelles m’intéressent toujours. » Le réalisateur explique que le film cherche juste à dépeindre des situations humaines. « Elles sont parfois démesurées et chaotiques, reconnaît-il, mais en même temps on les traite le plus honnêtement possible. »

En matière de suspense on sait depuis les débuts du cinéma que le train qui avance inexorablement vers les personnages bloqués sur la voie fonctionne à coup sûr. Bastards ne fait pas exception tout en renouvelant pas mal la situation. Cette séquence-choc s’inspire pourtant d’un événement réel survenu dans des conditions un peu différentes au propre frère du réalisateur alors qu’il était accompagné de sa fille. L’issue en a été heureuse mais les esprits ont été marqués à jamais. C’est d’ailleurs un véritable train qui a été utilisé pour la séquence tournée sur une voie privée près de Monroe en Géorgie. Aucun trafic n’avait été programmé le temps du tournage et pour encore plus de sécurité des butoirs avaient été placés à chaque extrémité.

Aux Etats-Unis, Bastards (Bâtards donc en français, ou "salauds") n’a pas été distribué sous ce titre qui était pourtant celui du tournage. Quelques semaines avant la sortie, celui de Father Figures (figures paternelles) lui a été curieusement préféré. Owen Wilson n’a pas l’explication de ce changement. Il aimait bien d’ailleurs Bastards pour sa part. Il semblerait que certains journaux et cinémas risquaient d’avoir des problèmes avec ce terme qui est par ailleurs une injure. Difficile de ne pas s’étonner avec Wilson de cette crainte d’un autre temps…

Un film à regarder en profondeur !

Je ne comprends pas pourquoi « Father Figures » est si mal noté. Bien sur... Chacun ses goûts. Alors je vais vous exposer les raisons de mon 8. Premièrement, le synopsie explique parfaitement le déroulement du film. J’ai tout de suite su à quoi m’attendre (et je n’ai ...

Lire la suite
8
veniaria
 
le contexte
A voir également
Affiche du film B.A.T : BON À TIRER

à partir de

2.99
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film MISSION : IMPOSSIBLE III
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film DEMI SOEURS

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film LA FINALE

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés
 
FilmoTV vous recommande
Affiche du film OCEAN S 8

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film UN CONTE PEUT EN CACHER UN AUTRE (PARTIE 1 & 2)

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film JURASSIC WORLD: FALLEN KINGDOM

à partir de

4.99
 
Affiche du film COMMENT TUER SA MÈRE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film LE CERCLE LITTÉRAIRE DE GUERNESEY

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film DEMI SOEURS

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés