FANBOYS

À partir de 2.99 €
Comédie - 2011 - Etats-Unis - 90 MIN - VF - Tous publics

En 1998, quatre copains fans de Star Wars impatients d'assister à la première de Star Wars, épisode I : La Menace fantôme vont tenter de voler une copie du film en s'introduisant dans le Skywalker Ranch, les bureaux du producteur et réalisateur George Lucas, situés à Nicasio, en Californie...

Réalisé par

6.1 / 10
1MNavant
2MNaprès
Les avis sur Sens Critique
Laurent Bourdon
Laurent Bourdon
CHRONIQUEUR

Présenté dans sa première version et pour la première fois, à Londres, le 14 juillet 2007, à l’occasion d’un grand rassemblement des fans de la saga Star Wars, Fanboys fut tourné en février et mars 2006 par Kyle Newman, 30 ans tout juste, et déjà auteur de plusieurs courts métrages, dont Bitten by loveMordu par l’amour –, qui lui vaudra le prix Coca-Cola du réalisateur le plus « réfléchissant » de l’année ! En 2004, il avait également réalisé un long métrage, uniquement exploité en vidéo, The Hollow, une horrifique et sympathique production, hésitant entre série B et série Z, s’inspirant extrêmement librement, de la nouvelle de Washington Irving qui avait, cinq ans plus tôt, inspiré (assez différemment) Tim Burton pour son inégalé Sleepy Hollow, la légende du cavalier sans tête.

Deux ans plus tard, en 2006, passionné par l’œuvre de George Lucas qui venait de mettre un terme à sa fameuse saga avec Star Wars, épisode III, la Revanche des Sith, Kyle Newman imagine l’épopée d’une bande de copains à l’humour potache et au centre d’intérêt unique : Star Wars. Nous sommes en 1998 et ces quatre copains vont tout faire pour, avant tout le monde, découvrir le quatrième film de la saga : Star Wars, épisode I, la Menace fantôme.

Une fois obtenu l’accord de George Lucas – et même plus que ça, puisqu’il autorisa la production à piocher dans les éléments sonores et visuels de la saga –, Newman réunit devant sa caméra une bande de jeunes comédiens, parmi lesquels Sam Huntington, le jeune frère de Clark Kent, alias Superman, dans Superman Returns de Bryan Singer, et Jay Baruchel, l’un des marginaux fréquentant la salle de boxe de Clint Eastwood dans Million Dollar Baby et qui, pour l’occasion, s’est fait la tête de Georges Lucas dans les années 1970.

Face à eux, et outre William Shatner dans son propre rôle, c'est-à-dire dans celui du capitaine Kirk tout droit sorti de Star Trek (l’autre saga intergalactique), vous allez retrouver, dans le rôle du juge, Billy Dee Williams, alias Lando Calrissian, le vieil ami d’Han Solo dans l’Empire contre-attaque et le Retour du Jedi ; dans le rôle d’un agent de sécurité du Ranch, Ray Park, alias le féroce Darth Maul dans Star Wars épisode I, la Menace fantôme et, dans le rôle du médecin, Carrie Fisher, en personne, l’inoubliable Princesse Leia.

FILMOTV vous recommande

Même casting

Pas si éloigné

Contexte

Autres temps autres moeurs, De Niro est fan de Jerry Lewis...

Kyle Newman

Autre bande de cinéphiles foutraques.

SUPERMAN RETURNS (2006)

Vous aimerez peut-être dans le Pass Illimité