DANS LA COUR

À partir de 2.99 €
Parce que Salvadori a su créer, avec Deneuve et Kervern, un couple improbable et donc indispensable.
Comédie - 2014 - France - 97 MIN - VF - Tous publics

Antoine, un chanteur de rock, stoppe sa carrière du jour au lendemain, et tente de disparaître dans le travail le plus discret qu’il soit : gardien d’immeuble. Il est engagé par une femme fraîchement retraitée, Mathilde. Cette dernière, après avoir découvert une fissure dans son mur, se laisse lentement gagner par une angoisse généralisée. Par solidarité de dépressif, Antoine va tenter de l’aider.

Réalisé par

6.3 / 10
1 min avant1 min avant
2 min après2 min après
Les avis surSens Critique
Pierre-Simon Gutman
Pierre-Simon Gutman
CHRONIQUEUR

Parfois, l’intrigue d’un film rejoint parfaitement sa conception, et c’est le cas pour Dans la cour de Pierre Salvadori. Le récit raconte, en effet, la rencontre improbable de deux personnages apparemment opposés. Or tous les deux appartenaient à des projets différents du cinéaste, et c’est lorsqu’il a décidé de les unir que le long métrage est véritablement né.

D’un côté, l’auteur avait imaginé, pour un projet en anglais qui ne s’est jamais fait, un musicien qui abandonnerait subitement sa carrière, lointainement inspiré par Guillaume Depardieu. De l’autre, en parcourant les divers rapports alarmistes actuels sur l’état du monde, il imagine une femme qui se laisserait subitement atteindre par ce pessimisme dévastateur typique de l’époque.

Avec ces protagonistes plutôt abattus, Salvadori abandonne le terrain de la comédie pure qui fut le sien pendant quelques années. Il cherche en fait à ressusciter l’esprit du long métrage qui avait lancé sa carrière, Les Apprentis ; à savoir un ton plutôt sombre mais parsemé d’instant comiques. C’est cet équilibre que parvient ici à retrouver le cinéaste, livrant une œuvre travaillée à la fois par la dépression et par l’humour, ainsi que la lumière de ces deux personnages qui vont se trouver pour tenter, ensemble, de sortir de l’ombre.

FILMOTV VOUS RECOMMANDE

Même réal

Même casting

Pas si éloigné

Le contexte

Gustave Kervern

Également principalement situé au coeur d'un immeuble peuplé d’habitants insolites, Le Locataire est une version plus sombre et effrayante d'un récit similaire, où un homme sombre dans l'angoisse, au beau milieu d'une micro société constituée par ses voisins.

Pierre Salvadori

C'est dans ce film que Salvadori a imposé le ton qu'il retrouve avec Dans la cour : un récit plutôt dramatique, traversé en permanence par des moments de comédie pure.

AVIDA

VOUS AIMEREZ PEUT-ETRE DANS LE PASS